Afrique du Sud

10 juillet 2018 17:17; Act: 11.07.2018 08:52 Print

Un vieil avion s'écrase au décollage à Pretoria

Une personne a été tuée et une vingtaine d'autres blessées lorsque l'appareil s'est écrasé sur une petite usine.

Une faute?

Une personne a été tuée et une vingtaine d'autres blessées dans l'accident d'un avion qui s'est écrasé au décollage alors qu'il effectuait un vol test mardi après-midi près de la capitale sud-africaine, Pretoria.

«Nous avons un mort dans le cockpit. Nous ne savons pas s'il s'agit du pilote ou d'un ingénieur», a déclaré à l'AFP le porte-parole de la municipalité de Pretoria, Johan Pieterse.

«L'appareil avait 19 personnes à bord», dont le pilote et l'ingénieur, et «nous avons une vingtaine de patients gravement et très grièvement blessés», y compris deux au sol, a-t-il ajouté. L'appareil s'est écrasé sur une petite usine.

Les services de secours ER 24 ont aussi confirmé la mort d'une personne dans l'accident. L'accident s'est produit à proximité de l'aéroport de Wonderboom à Pretoria.

Un avion construit en 1954

L'appareil accidenté était destiné à un parc d'attractions aux Pays-Bas consacré à l'aviation, l'Aviodrome, situé à proximité de l'aéroport international d'Amsterdam Schiphol.

L'avion, un bimoteur Convair 340, qui peut transporter 44 passagers, avait été construit en 1954 aux Etats-Unis.

«Nous sommes profondément choqués que le Convair 340, l'avion que l'on devait accueillir prochainement à Aviodrome, se soit écrasé en Afrique du Sud au moment du décollage pour un vol test», a déclaré l'Aviodrome sur sa page Facebook. «Les autorités sont sur place et se concentrent sur l'aide» à apporter aux victimes, a ajouté le centre d'attractions.

«Nous ne savons pas pour l'heure ce qui s'est passé. Tout ce que nous savons est que peu après le décollage l'avion a eu des problèmes et s'est écrasé», a déclaré à l'AFP Rosella Passier, du service commercial d'Aviodrome. L'avion était attendu le 23 juillet à l'aéroport néerlandais de Lelystad, à environ 60 km à l'est d'Amsterdam.

La carlingue de l'avion, qui a été coupée en deux, porte le nom de la compagnie MAC (Martin's Air Charter), selon des photos de l'accident publiées sur les réseaux sociaux. L'Autorité sud-africaine de l'aviation civile a dépêché des enquêteurs sur place, où les ambulances s'activaient encore à la tombée de la nuit.

(nxp/afp)