Kenya

02 juillet 2014 06:36; Act: 02.07.2014 10:41 Print

Un avion s'écrase sur un bâtiment après le décollage

Un avion-cargo s'est écrasé mercredi matin sur un bâtiment peu après son décollage du principal aéroport de Nairobi, ont indiqué les autorités aéroportuaires.

storybild

C'est un avion de ce type, un Fokker 50, qui s'est écrasé au Kenya, mercredi. (Photo: Keystone/AP)

Une faute?

«Un avion-cargo Fokker 50 transportant quatre personnes s'est écrasé ce matin sur un bâtiment industriel» après avoir décollé de l'aéroport international Jomo Kenyatta (JKIA), a indiqué l'autorité aéroportuaire kényane dans un communiqué. Cet aéroport est le principal de l'Afrique orientale.

L'appareil s'est écrasé dans une zone située à l'extérieur de l'aéroport où se trouvent des immeubles de bureaux et des bâtiments industriels normalement vides à une heure aussi matinale.

Selon un photographe de l'AFP, l'avion s'est écrasé sur un bâtiment peu élevé où se trouvent de petits magasins et situé à 3 km de l'aéroport.

Quatre victimes

Les quatre personnes qui se trouvaient à bord sont mortes.« Il (l'avion) a touché un pylône électrique avant de s'écraser sur un bâtiment et d'exploser en flammes», a déclaré un gradé de la police.

Après une brève fermeture, l'aéroport a repris son activité, selon un responsable de la sécurité, Eric Kiraithe. La police a établi un cordon de sécurité autour des restes de l'appareil qui transportait du khat en Somalie.

Le khat est une drogue aux effets euphorisants. Produite en Afrique de l'Est, elle est consommée localement et exportée vers certains pays européens pour les consommateurs éthiopiens, kenyans et somaliens. La France a interdit cette drogue en 1995. Elle est devenue fin juin illégale en Angleterre et au Pays de Galles.

(afp)