Mécano suicidaire (USA)

11 août 2018 07:26; Act: 11.08.2018 17:02 Print

«J'espérais qu'on en finirait là»

Un employé d'Alaska Airlines a volé un bimoteur vide à l'aéroport de Seattle et a décollé sans y être autorisé. L'appareil s'est crashé peu après. Il s'agit d'un suicide, a confirmé la police.

Une faute?

Un mécanicien «suicidaire» de 29 ans a volé un bimoteur vide vendredi soir à l'aéroport de Seattle, dans le nord-ouest des Etats-Unis, et effectué quelques figures acrobatiques sous l'oeil vigilant de deux F-15 militaires avant de s'écraser dans la baie de Seattle.

La police locale a rapidement écarté tout caractère «terroriste» de l'incident et assuré que ce mécanicien de la compagnie Alaska Airlines avait des tendances suicidaires et avait agi seul.

Les circonstances dans lesquelles le jeune homme a réussi à faire décoller l'appareil - un bimoteur à hélices Bombardier Q400 d'une capacité de 90 places maximum - n'ont pas été détaillées par les autorités de l'aéroport de Seattle-Tacoma, situé à quelques kilomètres au sud de la grande métropole de l'Etat de Washington.

Une vidéo amateur circulant sur les réseaux sociaux montre l'appareil effectuer un lent tonneau sur lui-même, puis un looping qui s'achève au ras de l'eau avant de se redresser. Le tout sous la surveillance étroite de deux F-15 militaires. La vidéo ne montre pas en revanche le crash de l'avion dans un bois de l'île de Ketron, dans la baie de Seattle, qui, selon les autorités, n'a pas fait de victime.

John Waldron, qui a tourné la vidéo, a expliqué à la chaîne CNN qu'il se promenait sur l'île de Ketron lorsqu'il a vu les deux jets militaires escorter le bimoteur : «j'ai commencé à filmer, parce que c'était assez bizarre». Après avoir pensé qu'il s'agissait d'un vol d'entrainement, le cinéaste amateur a compris que les deux F-15 s'efforçaient de contrôler le bimoteur, qui s'est lancé dans un looping. «C'est incroyable qu'il ait pu redresser l'appareil», s'est étonné John Waldron qui juge qu'au plus bas l'avion s'est retrouvé à «pas plus de 30 mètres de la surface de l'eau», avant de se redresser.


Il parlait avec la Tour de contrôle

L'avion s'est ensuite dirigé vers l'île de Ketron où John Waldron a couru se mettre à couvert et stoppé de filmer. «Quand je me suis retourné, j'ai vu un éclair de lumière, puis la fumée et j'ai pensé oh mon dieu, je crois qu'il vient de s'écraser », a expliqué John Waldron.

Un enregistrement audio entre le mécanicien, identifié comme «Rich» ou «Richard», et la tour de contrôle brosse un portrait complexe du jeune homme, tour à tour surexcité, confus, calme et honnête.

Il dit d'abord avoir mis assez de carburant «pour aller voir les montagnes olympiques», situées dans l'Etat de Washington près de la frontière canadienne, avant de s'inquiéter du fait que le carburant ait été consommé «plus vite que je ne pensais».

Alors que la tour de contrôle tente de le convaincre avec ménagement d'atterrir sur une base militaire voisine, il craint que les militaires ne lui fassent «passer un mauvais quart d'heure».

«Bravo, vous avez réussi», lance la tour de contrôle au pilote, «maintenant demi-tour et on atterrit, en essayant de ne blesser personne».

«Je ne sais pas, mec», répond le pilote : «Je ne veux pas, j'espérais qu'on en finirait là».

Le mécanicien se confie ensuite: «Il y a beaucoup de gens qui se soucient de moi. Ça va les décevoir de savoir que j'ai fait ça. Je voudrais m'excuser auprès de chacun d'eux. (Je suis) juste un mec brisé, j'ai quelques boulons mal vissés, j'imagine. Je ne l'avais jamais vraiment su, jusqu'à maintenant».

«Suicide d'un homme seul»

A l'aéroport de Seattle-Tacoma, les autorités avaient dans un premier temps signalé qu'un employé d'une compagnie aérienne avait procédé à un «décollage non autorisé» à bord d'un avion vide avant de s'écraser en quittant l'aéroport.

La direction de Sea-Tac Airport avait alors souligné que les opérations avaient aussitôt repris normalement à l'aéroport. L'avion appartenait à la compagnie Horizon Air, filiale d'Alaska Airline, avait précisé Sea-Tac Airport.

L'avion volé avait aussitôt été pris en chasse par deux F-15 de l'armée de l'air américaine venus de la base aérienne de Portland, dans l'Etat voisin d'Oregon. Les F-15 ont encadré l'avion, mais ne sont pas intervenus dans l'accident, ont indiqué les services de police locaux.

Dans un communiqué, la Maison Blanche s'est félicitée de la coordination entre les forces de l'ordre et de «leur action rapide pour protéger la sécurité publique».

La police a très rapidement écarté tout caractère terroriste de l'incident.

«Ce n'est pas un incident terroriste. L'information est confirmée. Il s'agit du suicide d'un homme seul. Nous savons de qui il s'agit. Personne d'autre n'est impliqué», ont souligné sur Twitter les services de police du comté de Pierce.

Le suspect a ensuite été identifié comme un résident de ce comté, selon la police qui n'a donné aucune précision sur les circonstances qui ont permis au jeune homme de décoller à bord de l'appareil.




(nxp/20 minutes/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Viviane Volare le 11.08.2018 08:10 Report dénoncer ce commentaire

    L'avion volé par 1 voleur était-il vieux

    Il faut en avoir gros sur la patate pour voler 1 avion pour se suicider...

  • Roland Marquis le 11.08.2018 09:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Unique

    Excellent, sans dommage humains, contrairement au pilote de Germanwings qui avait entrainé avec lui tous les passagers de lavion quil pilotait.

  • jamesdom le 11.08.2018 09:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un p'tit tour et puis s'en va

    En général le suicide se passe inversement. On quitte la terre pour se rendre vers le ciel.... Heureusement qu'il ne s'est pas crashé en zone urbaine, ce qui me surprend c'est qu'il soit aussi facile de voler un avion

Les derniers commentaires

  • didi le 12.08.2018 09:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les dernières nouvelles

    délivrent des aspects de cette histoire qui montrent que peut-être cet homme ne voulait pas, au départ, se suicider... mais sa conversation avec la tour de contrôle laisse entendre sa crainte de voir la DCA se mettre en oeuvre contre lui, il craint aussi de faire de la prison à vie pour ce qu'il a fait, il dit qu'il est désolé pour sa famille, et qu'il ne pourra pas faire demi tour et attérir, comme demandé par la tour... À mon sens, il n'a plus eu le contrôle de l'avion et il s'est craché accidentellement, après avoir éloigné l'avion de zones habitées, en abandonnant la partie... C'est un gars qui a voulu vivre des sensations fortes aux commandes d'un gros appareil, mais qui a vu ses limites se profiler quant à l'atterrissage, et sa peur d'être jugé... Qu'il repose en paix, perso j'ai de la compassion pour lui.

  • Rexouille7 le 12.08.2018 08:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ego

    Je trouve honteux et scandaleux que celui qui désire se suicider implique dautres personnes dans son délire . Non seulement cest la pire lâcheté qui existe mais quil ait au moins un seul instant de courage et le fasse seul et dans lombre. Sauter au fond dun lac bien profond ou se jeter tout au fond dune précipice inaccessible. Et quil fiche la paix à ses proches qui nont rien demandé . Anonymat et non acte spectaculaire afin que sa famille vive lhorreur de découvrir le suicidé . Acte égoïste et dune lâcheté sans mesure. Et je sais de quoi je parle et ce que jai vécu ....

    • aldane le 12.08.2018 14:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Rexouille7

      On dit que cet homme s'est suicidé... Peut-être ne l'a t-il pas fait, et que, finalement, la situation l'a dépassé et qu'il a perdu la maîtrise des commandes... Apaisez-vous, pardonnez-vous d'éprouver encore tant de rancoeur envers ce que vous avez vécu de dramatique...arrêter de culpabiliser, de haïr, et surtout, surtout, de pleurer sur votre propre douleur. Votre deuil sera ainsi fait.

  • Phenom le 12.08.2018 05:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Honnêtement

    Bon c'est beau, c'est touchant, c'est triste, c'est lâche.. au fond on s'en fou, il ne devrait pas y avoir d'article là-dessus, celà pourrait donner des idées à des suicidaires, ne serait-ce que pour le buzz médiatique.. !

  • mimipat64 le 11.08.2018 22:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tragique

    Que de souffrance pour en arriver a 29 ans à se foutre en l'air.C'est triste que personne n'ait pu l'aider..Contrairement à ce que certains commentaires pourraient peut être dire il faut du courage pour passer a l'acte et une dé tresse profonde mais lui il n.'a sacrifie personne. Malheureusement a l'heure actuelle les patients depressifs qui arrivent en Psy sont de plus en plus jeunes voire adolescents. RIP.Esperons que tu aies enfin trouver la paix.

  • geho le 11.08.2018 20:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    triste

    RIP,