Braquage d'un avion en Albanie

11 avril 2019 17:45; Act: 11.04.2019 17:45 Print

Ils balancent le corps de leur complice hors du van

Des hommes ont dérobé plusieurs millions d'euros dans un avion, mardi, à l'aéroport de Tirana. Les images de ce braquage sont impressionnantes.

Sur ce sujet
Une faute?

D'habitude, c'est installé devant sa télé ou au cinéma qu'on assiste à de telles scènes. Les passagers d'un vol Austrian Airlines, reliant mardi Tirana (Albanie) à Vienne (Autriche), n'ont eu qu'à regarder par leur hublot.

Ils étaient déjà confortablement installés dans l'avion quand un van blanc s'est approché de l'appareil. Ensuite, tout est allé très vite, rapporte «Bild», citant «Balkanweb». Selon le média, trois hommes armés sont sortis du véhicule et ont menacé les employés de l'aéroport qui étaient en train de charger de l'argent provenant d'un convoyeur de fonds. Deux des voleurs portaient des habits militaires. Le troisième était vêtu d'une chemise bleue, d'un gilet pare-balles et d'un masque ultra-réaliste en silicone.

Pas inconnu de la police

Une fois l'argent chargé à bord de leur van, le trio s'est enfui avec un butin estimé entre 2,5 et 10 millions d'euros. Mais la police les a immédiatement pris en chasse, faisant feu et tuant l'homme au masque. Sans hésiter, ses deux complices ont alors précipité le cadavre hors du véhicule.

La presse locale albanaise a publié des photos montrant le corps inanimé et ensanglanté au sol. Il s'agirait d'un Albanais connu des forces de l'ordre pour avoir commis trois autres braquages par le passé. Il se serait aussi enfui d'une prison grecque, en 2013, où il était détenu pour meurtre.

Passagers pas en danger

Toujours selon la presse locale, quatre hommes auraient, depuis, été arrêtés. Impossible de savoir en revanche si les deux braqueurs de l'aéroport font partie du groupe.

Une porte-parole d'Austria Airlines, Tanja Gruber, a assuré mardi que les passagers et l'équipage n'avaient à aucun moment été en danger. Néanmoins, par mesure de sécurité, il n'y aura plus de transports de fonds au départ de Tirana, a-t-elle précisé.

(afp/ofu)