Afghanistan

31 juillet 2018 07:40; Act: 31.07.2018 14:44 Print

Un bus saute sur une mine: 11 morts

L'attentat, qui visait les forces de sécurité, a provoqué la mort d'au moins onze passager. Une trentaine de personnes ont été blessées.

storybild

Les victimes du bus sont pour la plupart des femmes et des enfants. (Photo: Keystone)

Une faute?

Le passage d'un bus de passagers sur une mine, mardi dans l'ouest de l'Afghanistan, a fait 11 morts et non 8, selon un nouveau bilan d'un porte-parole du gouverneur provincial. L'explosion, dans la province de Farah, est due à une «mine posée par les talibans».

Elle était destinée à «frapper les forces de sécurité», selon la police locale. Elle a fait aussi plus d'une trentaine de blessés, dont des femmes et des enfants, selon un médecin de l'hôpital de Herat qui en a accueilli une douzaine. Les blessés de cet hôpital sont pour la plupart atteints à la tête et souffrent de fractures, a-t-il précisé.

Il semble que les passagers du bus aient été en grande majorité des chiites de la minorité hazara, régulièrement visés par les extrémistes sunnites, a noté un correspondant de l'AFP. Le bus reliait Herat à Kaboul.

Les talibans, qui bénéficient du soutien de l'Iran voisin, ont resserré leur étau sur la province occidentale de Farah, frontalière de l'Iran, et tenté une nouvelle fois au printemps de s'emparer de la capitale provinciale et d'un barrage.

Ils ont été repoussés par une intervention des forces afghanes et américaines en mai. En 2017, les insurgés ont essayé à trois reprises de s'emparer de la ville de Farah selon le réseau d'analystes Afghanistan Analysts Network.

(nxp/ats)