Allemagne

08 décembre 2011 12:11; Act: 08.12.2011 12:24 Print

Un colis piégé pour le chef de la Deutsche Bank

Une lettre piégée «explosive» a été adressée au chef de la Deutsche Bank mercredi.

storybild

Josef Ackermann était la cible du colis piégé. (Photo: Keystone)

Une faute?

Une lettre piégée «explosive» a été adressée au patron de la Deutsche Bank Josef Ackermann, a-t-on appris jeudi auprès de la police de Francfort, où la missive suspecte avait été interceptée mercredi.

La lettre suspecte adressée à M. Ackermann était «une lettre piégée explosive», ont annoncé jeudi la police et le parquet de la ville, révélant les résultats des premières investigations.

«Au sein du service courrier de la Deutsche Bank une lettre suspecte avait été identifiée mercredi. La lettre était adressée personnellement à M. Ackermann», ont indiqué la police régionale du Land de Hesse et le parquet dans un communiqué commun.

«D'après les premières investigations, il s'agit d'une lettre piégée explosive qui était opérationnelle», est-il indiqué dans ce communiqué. «L'enquête se poursuit», est-il simplement précisé.

Un porte-parole du géant bancaire allemand n'a pas souhaité confirmer un renforcement des mesures de sécurité, rapporté par plusieurs médias. «Pour des raisons de sécurité, nous ne pouvons rien dire à ce sujet», a-t-il expliqué.

(afp)