Russie

18 mai 2012 18:41; Act: 18.05.2012 18:46 Print

Un directeur de musée arrêté par erreur

La police a arrêté par erreur le directeur d'un musée de Moscou en possession d'une icône du XVIIe siècle volée en Russie en 1994 et estimée à 800'000 euros, a déclaré vendredi le ministre russe de la Culture par intérim, Alexandre Avdeev.

Sur ce sujet
Une faute?

Le ministère de l'Intérieur russe avait annoncé jeudi avoir interpellé cet homme, âgé de 62 ans, à l'aéroport Domodedovo de Moscou à son arrivée en provenance de Dusseldorf, où il avait acheté l'icône quelques jours auparavant à un citoyen allemand. Son nom ainsi que celui du musée qu'il dirige n'avaient pas été précisés.

Selon M. Avdeev, il s'agit de Nikolaï Zadorojnyï, directeur du Musée privé d'icônes russes à Moscou, qui avait été chargé par le ministère de la Culture d'acheter à un collectionneur allemand cette icône volée en 1994 au musée de la région de Vologda, à quelques 460 km au nord-est de la capitale russe.

«Le rachat en Allemagne de cet objet rare et son rapatriement en Russie ont été négociés par le Musée privé d'icônes russes à la demande du département de la culture de la région de Vologda (...) avec le soutien du ministère de la Culture», a déclaré M. Avdeev.

Il a qualifié d'«humiliante» l'interpellation de M. Zadorojnyï à l'aéroport Domodedovo de Moscou, qui avait duré six heures.

«De tels actes sont humiliants pour la dignité des patriotes qui ont trouvé cette icône et réuni les moyens nécessaires pour son rapatriement», a souligné le ministre, sans toutefois préciser le montant du rachat.

L'icône de la Sainte Trinité de l'ancien Testament a été peinte en 1690 par Kirill Oulanov, un des auteurs majeurs du XVIIe siècle en Russie.

(afp)