Ukraine

28 février 2015 10:39; Act: 28.02.2015 17:25 Print

Un ex-allié de Viktor Ianoukovitch se suicide

Mikhaïlo Tchetchetov a mis fin à ses jours en se défenestrant du 17e étage, a annoncé samedi la police. L'ex-allié du président ukrainien prorusse déchu a laissé une lettre avant son suicide.

Sur ce sujet
Une faute?

Le corps de Mikhaïlo Tchetchetov, 61 ans, l'un des hauts responsables parlementaires du Parti des régions, ex-formation de M. Ianoukovitch, a été retrouvé en bas de son immeuble, a déclaré à l'AFP une porte-parole de la police de Kiev Ioulia Moustach.

«Son épouse a trouvé une note où il a écrit qu'il n'avait plus la force morale pour vivre», a dit Mme Moustach. «Tous les éléments montrent que c'est un suicide», a-t-elle poursuivi.


Soupçonné d'abus de pouvoir, Mikhaïlo Tchetchetov avait été arrêté par une décision de justice le 21 février, mais libéré deux jours plus tard sous caution de 5 millions de hryvnias (170'000 euros).

Quelques heures avant la mort de Tchetchetov, le procureur général d'Ukraine, Viktor Chokine, avait annoncé à la télévision qu'il s'apprêtait à présenter à l'ex-député de nouveaux chefs d'inculpation.

Tchetchetov était l'un de ceux qui avaient organisé en pleine contestation du Maïdan à Kiev le vote au Parlement du 16 janvier 2014 sur les lois jugées «dictatoriales» qui limitaient le droit de manifester et prévoyaient des peines de prison pour les contestataires.

Ce vote avait contribué à radicaliser la contestation jusque-là pacifique qui se solda en février 2014 par un bain de sang dans le centre de Kiev et la fuite du président Viktor Ianoukovitch en Russie.

Mikhaïlo Tchetchetov avait également présidé en 2003-2005 le Fonds des biens d'Etat ukrainien chargé des privatisations.

(afp)