Etats-Unis

08 décembre 2011 22:19; Act: 08.12.2011 22:29 Print

Un forcené ouvre le feu sur un campus

Deux personnes dont un policier ont été tuées jeudi sur le campus de l'université américaine de Virginia Tech. Le suspect était toujours recherché par la police.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

«Peu après midi aujourd'hui, un policier de l'université de Virginia Tech a arrêté une voiture pour un contrôle de routine au cours duquel il a été tué», a expliqué l'université dans un communiqué, ajoutant que «des témoins ont vu le tireur se diriger à pied vers un autre parking où un second corps a été retrouvé».

Le tireur s'est enfui à pied et on ignore où il se trouve. Les responsables de l'université n'ont pu être joints dans l'immédiat. L'alerte lancée sur le site de l'université décrit le suspect comme un homme blanc portant un pantalon de survêtement gris et un sweat marron.

«Tout le monde a reçu pour consigne de rester à l'intérieur, de verrouiller les portes extérieures et de ne pas s'approcher des fenêtres», a dit à Reuters la porte-parole de Virginia Tech, Dana Cruikshank.

Virginia Tech a été en 2007 le théâtre d'une fusillade qui a fait 32 morts et 25 blessés, le plus lourd bilan pour une fusillade commise par un seul tireur aux Etats-Unis. L'auteur des tirs, un étudiant, avait ensuite mis fin à ses jours.

L'université avait dû s'acquitter d'une amende de 55'000 dollars pour n'avoir pas averti à temps les étudiants qu'un homme armé se trouvait sur le campus.

Le drame avait aussi provoqué un durcissement de la législation sur les armes aussi bien au niveau de l'Etat de Virginie qu'à l'échelon fédéral.

Virginia Tech se trouve à Blacksburg, en Virginie (est), et est fréquentée par 31'000 étudiants.

(ats)