Paris

12 mai 2012 16:07; Act: 12.05.2012 16:15 Print

Un handicapé interdit de trajet en RER

Un homme handicapé a été interdit d'accès à une rame de RER avec lequel il se rendait à l'université car son moyen de transport, un tricycle, n'est pas adéquat.

storybild

La pétition a été publiée sur un site de soutien. (Photo: dr)

Une faute?

Un homme atteint de la maladie de Parkinson s'est vu interdire l'accès au RER A avec son tricycle pliable, ce qui l'empêche de se rendre à l'université parisienne où il suit des cours, a-t-on appris samedi de sources concordantes. «Yves Mellet, habitant de Neuilly-sur-Marne, est atteint de la maladie de Parkinson depuis sept ans. Il a de sérieuses difficultés pour marcher et des problèmes liés à la maladie qui l'ont conduit à utiliser un tricycle pliable», peut-on lire sur la pétition qu'il a mise en ligne sur le site internet petitionpublique.fr, confirmant une information de «Libération».

Un «gros engin»

Après avoir emprunté le RER durant trois semaines, il s'en est vu interdire l'accès «au motif que la réglementation prévoit le transport de bicyclettes et non de tricycles», selon la pétition. «C'est un gros engin et ce n'est pas le transport qui pose problème, mais il roule avec dans les couloirs et s'il en perd le contrôle, il peut faucher quelqu'un. Ça peut être près des voies et c'est très dangereux», a précisé la direction de la RATP. «Et voilà un handicapé contraint à rester enfermé chez lui, alors qu'il suivait jusqu'à présent des cours à Paris», souligne la pétition.

Sécurité des voyageurs

La RATP indique «déplorer les désagréments que M. Yves Mellet déclare avoir subis sur son réseau,» mais «la réglementation d'exploitation en vigueur sur le réseau RATP stipule que l'utilisation des cycles est strictement interdite pour des raisons évidentes». Elle se dit «consciente que ces nouveaux équipements facilitant la mobilité des personnes en situation de handicap apportent des questionnements quant à leur possible intégration dans le système de transport public existant», mais «se doit d'assurer prioritairement la sécurité de tous ses voyageurs sans exception».

Sur son site internet, la RATP précise que le transport de bicyclettes est possible «à certains moments» dans le RER, notamment les samedis, dimanches et jours fériés et les autres jours avant 6 h 30, entre 9 heures et 16 h 30, puis après 19 heures. En revanche, «toute circulation sur des patins à roulettes, planches à roulettes, patinettes, bicyclettes ou sur tout autre cycle est strictement interdite».

(afp)