Etats-Unis

30 mars 2015 16:54; Act: 30.03.2015 20:26 Print

Un homme abattu près de l'entrée du siège de la NSA

Une fusillade a éclaté lundi matin à l'entrée du quartier général de l'Agence de sécurité nationale (NSA) dans le Maryland (est), près de Washington, lorsqu'une voiture a tenté de forcer une entrée.

storybild

La fusillade s'est produite à une intersection, comme le montrent les images diffusées par CNN. (Photo: Capture/ CNN)

Sur ce sujet
Une faute?

L'incident s'est produit lundi vers 9h à l'un des accès au complexe, loin des bâtiments principaux de la NSA, rapporte CNN. Les deux hommes ont tenté de forcer l'entrée, mais ont été stoppés par un officier de police de l'Agence de sécurité, qui a ouvert le feu, indique la chaîne. Des images de prises de vue aériennes montrent deux véhicules immobilisés à une intersection qui semblent être endommagés. Au moins deux personnes ont été hospitalisées, selon plusieurs médias, et une autre serait morte.

Des représentants des forces de l'ordre ont confirmé à Reuters que deux personnes avaient tenté de lancer une voiture bélier contre les grilles de la NSA à Fort Meade et qu'une au moins se trouvait dans un état grave. On ignore pour l'instant les raisons de leur geste. Un membre des services de sécurité a parlé d'un acte criminel.

Déguisés en femmes

Les deux individus étaient déguisés en femmes, rapporte de son côté NBC, qui précise qu'au moins une arme à feu et de la drogue ont été découverts dans le véhicule qu'ils avaient volé, semble-t-il. Selon une source officielle citée par la chaîne, il s'agirait d'une «affaire criminelle locale». Un communiqué du FBI indique que l'enquête en cours ne s'oriente pas vers un acte terroriste, relate wbaltv.com.

Ni le FBI, ni l'armée américaine qui gère le site n'ont voulu confirmer qu'une personne serait morte dans l'incident, comme l'ont indiqué plusieurs médias locaux. L'armée américaine s'est bornée à confirmer que deux personnes avaient été blessées au moment des tirs, sans préciser quelle était la gravité de leurs blessures. Interrogée par l'AFP, la NSA s'est refusée à tout commentaire. Elle devait diffuser un communiqué un peu plus tard. Un porte-parole de la Maison-Blanche, Eric Schultz, a déclaré que le président Obama «avait été informé» de l'incident.

«L'incident est clos et une enquête est en cours», a précisé le commandant de la base de Fort Meade, le colonel Brian Foley. «Les habitants, les militaires et les personnels civils sont en sécurité. Nous restons vigilants à tous nos points d'entrée», a-t-il ajouté. Selon l'armée américaine, les deux hommes n'ont pas pu «accéder aux installations» de la base militaire.

En plus d'abriter le siège de la NSA, Fort Meade accueille 95 unités des forces armées, ainsi que plusieurs bureaux du département américain de la Défense, rappelle CNN. Environ 11'000 militaires y travaillent, ainsi que 29'000 civils, selon l'armée. Quelque 6000 personnes vivent également sur la base inaugurée en 1917.

(leo/ats)