France

20 décembre 2008 14:23; Act: 20.12.2008 14:32 Print

Un incendie criminel endommage une mosquée

Une mosquée de Saint-Priest, dans la banlieue de Lyon, a été endommagée samedi par un incendie criminel.

Une faute?

Le ministère français de l'Intérieur a dénoncé un «acte lâche et intolérable».

Le feu s'est déclaré sur la porte d'entrée de la mosquée mais «ne s'est pas propagé», a-t-on précisé de même source. Les seuls dégâts à l'intérieur ont été «causés par les fumées», a indiqué la police.

La ministre de l'Intérieur, Michèle Alliot-Marie, «a écrit ce matin au Professeur Mohammed Moussaoui, Président du Conseil Français du Culte Musulman pour lui faire part de son émotion» suite à cet incendie, ont indiqué ses services dans un communiqué.

«Tous les moyens nécessaires, notamment de police technique et scientifique, sont mis en oeuvre pour retrouver au plus vite les auteurs de cet acte lâche et intolérable», a ajouté le ministère.

«Montée de l'islamophobie»

Kamel Kabtane, le recteur de la Grande Mosquée de Lyon, deuxième ville de France qui abrite une importante communauté musulmane, a dénoncé samedi la «montée de l'islamophobie».

«C'est inadmissible que dès que quelqu'un a envie de se gratter, il s'en prenne aux musulmans. Après les tombes musulmanes profanées près d'Arras, après la mosquée de Meyzieu, jusqu'où ira-t-on?», s'est-il demandé.

Le recteur, qui a souhaité que «toutes les mesures soient prises par les autorités pour trouver les auteurs» de cet acte, a appelé à une manifestation de protestation, devant la mosquée de Saint- Priest dimanche. La France compte près de 5 millions de musulmans ainsi que 1890 mosquées ou salles de prière, selon les chiffres officiels.

(ats)