Paris

19 décembre 2008 13:47; Act: 19.12.2008 13:58 Print

Un jeune de 21 ans tué à coups de couteau en plein centre

Un jeune de 21 ans a été tué de plusieurs coups de couteau jeudi soir dans un quartier de Paris proche de la Tour Eiffel.

Une faute?

L'auteur présumé, âgé de 17 ans, a été interpellé, ainsi qu'une trentaine d'autres jeunes dans un contexte de recrudescence des violences liées au phénomène de bandes.

Les autorités ont d'abord présenté le meurtre comme consécutif à une rixe entre deux bandes rivales avant de parler d'un différend entre deux jeunes, issus de ce même quartier du XVe arrondissement de Paris.

Drogue?

«Deux jeunes, connus des services de police pour des choses pas très graves, en sont venus aux mains», a affirmé à l'AFP le directeur de cabinet du préfet de police Christian Lambert, évoquant «une possible histoire de stupéfiants».

Le jeune de 21 ans, qui était vivant à l'arrivée de la police, est décédé peu après. L'auteur présumé a été interpellé dans une rue voisine, a précisé la préfecture de police.

Peu de temps après l'altercation, plusieurs jeunes du quartier ont cherché à en découdre. Au total, 39 jeunes ont été interpellés dont 14 pour «attroupement armé» qui ont été placés en garde à vue et 25 autres pour «dégradations de voitures et de vitrines», a indiqué la police.

Tension depuis plusieurs jours

M. Lambert a estimé qu'on ne pouvait pas «pour l'instant appeler ça un phénomène de bandes».

Une autre source policière a toutefois déclaré à l'AFP qu'il s'agissait bien d'un contexte de «bandes» répertoriées par la police. «Ca faisait plusieurs jours que ça couvait», a-t-elle ajouté.

Le maire socialiste de Paris Bertrand Delanoë a aussi parlé d'un «drame» qui «intervient dans un contexte de recrudescence des violences dues aux phénomènes de bandes».

Plusieurs incidents entre bandes rivales ont eu lieu dans la capitale, en particulier dans le quartier populaire du XIXe arrondissement.

(ats)