Malte

21 septembre 2019 17:44; Act: 21.09.2019 17:53 Print

Un juge va enquêter sur la mort de la journaliste

Le premier ministre maltais a accepté de rencontrer les parents de la blogueuse anti-corruption tuée dans l'explosion de sa voiture.

Voir le diaporama en grand »
Joseph Muscat a nommé un juge à la retraite pour diriger une enquête sur la mort de la journaliste. (21 septembre 2019) Malte enterre sa journaliste assassinée ce vendredi. Tous les drapeaux sont en berne partout dans l'île. (3 novembre 2017) Les Maltais sont descendus dans la rue pour protester contre la mort de la journaliste Galizia. (Dimanche 22 octobre 2017) (Dimanche 22 octobre 2017) (Dimanche 22 octobre 2017) (Dimanche 22 octobre 2017) Thousands gather at a national rally to demand justice for murdered Maltese journalist and anti-corruption blogger Daphne Caruana Galizia in the island's capital Valletta on October 22, 2017. Galizia, 53, a prominent Maltese journalist and blogger who made repeated and detailed corruption allegations against Prime Minister Joseph Muscat's inner circle, was killed by a car bomb on October 16, 2017. / AFP PHOTO / Matthew Mirabelli / Malta OUT Des Maltais vont descendre dans la rue pour protester contre la mort de la journaliste et blogueuse Daphne Caruana Galizia. (Dimanche 22 octobre 2017) Le gouvernement maltais a promis samedi une récompense d'un million d'euros à quiconque apporterait des informations permettant d'aboutir à l'identification des responsables de l'assassinat à la voiture piégée de la journaliste et blogueuse anti-corruption Daphne Caruana Galizia. (Samedi 21 octobre 2017) Joseph Muscat: «Il est impensable dans un pays comme Malte de mourir pour son travail, dans le cas de Mme Caruana Galizia pour ce qu'elle a écrit». (18 octobre 2017) Des milliers de personnes se sont spontanément rassemblées lundi soir dans la localité maltaise de Sliema pour rendre hommage à la journaliste assassinée. (16 octobre 2017) (16 octobre 2017) (16 octobre 2017) (16 octobre 2017) Daphne Caruana Galizia, une blogueuse maltaise à l'origine d'accusations qui avaient provoqué des élections anticipées en juin, a été assassinée lundi. (image non datée) Une puissante explosion a détruit la voiture dans laquelle elle circulait près de son domicile à Bidnija, dans le nord de l'île. (16 octobre 2017) La carcasse calcinée du véhicule a été propulsée dans un champ voisin. (16 octobre 2017) (16 octobre 2017) (16 octobre 2017)

Sur ce sujet
Une faute?

Le premier ministre maltais Joseph Muscat veut rencontrer les parents de la journaliste assassinée afin de répondre à leur demande d'une enquête indépendante sur sa mort, a annoncé un porte-parole samedi.

La rencontre aura lieu après le retour de Joseph Muscat à Malte à l'issue du sommet de l'ONU à New York, a déclaré à l'AFP le porte-parole.

Vendredi, Joseph Muscat a nommé un juge à la retraite pour diriger une enquête sur la mort de la journaliste.

Sa famille s'est félicitée de cette annonce, tout en demandant des assurances sur l'impartialité des participants à l'enquête.

Celle-ci, qui doit s'achever dans les neuf mois, sera dirigée par le juge à la retraite Michael Mallia, avec la participation du légiste Ian Refalo et de l'ancien expert médico-légal Anthony Abela Medici.

Commanditaires de l'attentat pas identifiés

L'annonce de cette enquête intervient avant l'expiration d'une mise en demeure du Conseil de l'Europe qui a exigé une enquête indépendante.

Samedi, le Conseil de l'Europe a salué la décision de Malte et souligné qu'il «suivrait de très près et attentivement le travail de la commission d'enquête».

Souvent qualifiée de «WikiLeaksaliste à elle toute seule», Daphne Caruana Galizia avait révélé certains des pans les plus sombres de la vie politique maltaise, s'en prenant avec virulence à Joseph Muscat, mais aussi au chef de l'opposition.

Le cabinet du Premier ministre a dit avoir accepté cette enquête après avoir reçu l'assurance qu'elle ne compromettrait pas le travail de la police criminelle sur cette affaire.

Trois suspects ont été inculpés, mais les commanditaires n'ont pas été identifiés.

(nxp/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Indifférence le 21.09.2019 19:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tiroir judiciaire

    Une journaliste, assassinée....parce qu'elle enquêtait sur la corruption dans son pays.... Un article qui, ici, ne semble pas interpeler plus que cela ! J'ai une pensée pour elle et sa noble cause !

  • Zor o le 21.09.2019 22:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Triste

    Pour une fois que le sujet est intéressant, il est succint et court...et effectivement, personne ne laisse de commentaire....à croire que les lecteurs du 20 minutes ne savent que lire des articles sans substance.... Courageuse femme que cette Dame. Mes condoléances à sa famille

  • Pat le 21.09.2019 21:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vendu

    Justice elle le mérite et sa famille aussi!!!! La corruption est la gangrène de notre société...Partout les politiques, ou junte au pouvoir vive sur le dos des gens...ici aussi les lobbys ont la peau dure, faudrait sérieusement s inquièter aussi!

Les derniers commentaires

  • Justine le 22.09.2019 11:02 Report dénoncer ce commentaire

    Clan des copains

    Enfin! Le ministre vient de nommé un juge à la retraite pour le crime qui a eu lieu il y a 2 ans,c'est juste pour appaiser ceux qui ne le seront jamais,sa famille ses amis etc..je n'y vois pas de réelle volonté pour trouver les coupables , la justice est en déclain partout parce que ça arrange les politiciens . La corruption prend le dessus partout voir affaire Balkany et autres dans notre petit pays.

  • La croisière le 22.09.2019 00:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    s'amuse

    Malte est l'état le plus corrompu et criminogène d'Europe par tête d'habitant. Les responsables n'ont aucun souci à se faire. Ce ne sera qu'une parodie d'enquête.

    • Peppone le 23.09.2019 00:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @La croisière

      J'ai vécu et travaillé à Malte St Gilians et je peux t'affirmer que tu as tort, que nd on ne sait pas on la boucle.

  • Zor o le 21.09.2019 22:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Triste

    Pour une fois que le sujet est intéressant, il est succint et court...et effectivement, personne ne laisse de commentaire....à croire que les lecteurs du 20 minutes ne savent que lire des articles sans substance.... Courageuse femme que cette Dame. Mes condoléances à sa famille

    • Jean Tourloup le 22.09.2019 00:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Zor o

      Beaucoup de commentateurs du 20min ne lisent que les titres, s'en font un avis et ensuite se déchaînent. Le plus flagrant est les commentaires sur l'article des jeunes délinquants vaudois que l'on pourraient mettre en place de victimes. 80% des commentaires n'avaient même pas lu l'article et commentaient complètement à coté ou posaient des questions dont les réponses étaient dans l'article, il suffisait de le lire. Le plus flippant est que ces gens ont le droit de vote ..

  • Kate B. le 21.09.2019 21:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mieux vaut tard que jamais

    Ils attendent près d'un an et demi pour commencer l'enquête. Il n'y a pas beaucoup de chances qu'elle aboutisse.

  • Pat le 21.09.2019 21:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vendu

    Justice elle le mérite et sa famille aussi!!!! La corruption est la gangrène de notre société...Partout les politiques, ou junte au pouvoir vive sur le dos des gens...ici aussi les lobbys ont la peau dure, faudrait sérieusement s inquièter aussi!