Etats-Unis

28 juillet 2018 05:07; Act: 28.07.2018 08:00 Print

Un juge veut retrouver les parents expulsés

Un juge californien a demandé au gouvernement de réunir les familles dont les parents ont été expulsés des Etats-Unis.

storybild

Selon le juge fédéral, le gouvernement «mérite d'être félicité» pour avoir respecté la date butoir pour réunir les familles de migrants séparés. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Un juge fédéral de Californie a salué vendredi les efforts du gouvernement américain pour réunir les familles de migrants séparées à la frontière. Il demande que l'attention se porte désormais sur les quelque 400 enfants dont les parents ont déjà été expulsés des Etats-Unis.

Le juge avait ordonné que toutes les familles «éligibles» soient réunies avant jeudi 18h00. Le gouvernement américain estimait avoir respecté l'échéance, environ 700 enfants toujours séparés de leur famille jeudi soir relevant selon lui de cas «inéligibles», c'est-à-dire avec des liens familiaux non confirmés, des antécédents criminels ou des maladies contagieuses.

Le juge lui a donné raison vendredi, lors d'une audience à San Diego. Il a reconnu que «le processus est terminé» et que le gouvernement «mérite d'être félicité» pour avoir respecté la date butoir. Il a en revanche mis l'accent sur «la deuxième étape», c'est-à-dire le sort de plus de 400 enfants dont les parents ont déjà été expulsés des Etats-Unis.

«Plus jamais» une telle situation

«Trouver les parents au Mexique et en Amérique centrale sera une tâche longue et difficile», avait prévenu jeudi Stephen Kang, avocat de l'ACLU, la puissante organisation de défense des droits civiques, qui a porté plainte contre le gouvernement. Le juge fédéral a également évoqué vendredi une troisième étape: la mise en place d'un «protocole» afin qu'une telle situation «ne se reproduise plus jamais».

La politique de «tolérance zéro» du président américain Donald Trump, mise en oeuvre entre avril et juin, a entraîné le placement en détention de milliers de personnes entrées illégalement aux Etats-Unis, clandestins comme demandeurs d'asile. Mais, ce faisant, entre 2300 et 3000 enfants, arrivés avec leurs parents, ont été écartés et placés dans des centres du ministère de la santé.

L'indignation a été telle aux Etats-Unis et dans le monde que le président Trump a été obligé de revoir sa copie en juin, en interdisant par décret la séparation systématique des familles.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Trotro le 28.07.2018 13:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'obèse orange...

    ... devra un jour être traduit en justice pour crime contre l'humanité. Ce n'est qu'une question de temps avant qu'il ait à répondre de ses décisions infâmes devant un tribunal.

  • Jean Luc le 28.07.2018 11:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En prison

    Foutez ce Trump en tôle

  • Martine le 28.07.2018 13:07 Report dénoncer ce commentaire

    À dénoncer !

    Une honte ! Cette politique de confinement des enfants est un scandale, et cette horreur à des ressemblances avec les pratiques israélienne ! Et les droits de l'homme ? À la poubelle ! Démocratie, vous avez dit démocratie ?

Les derniers commentaires

  • Justin Suisse le 28.07.2018 22:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Honte à vous

    Tellement malheureux de voire le nombre de supporter de ce mécréant malhonnête sur nos propre terre

  • Trotro le 28.07.2018 13:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'obèse orange...

    ... devra un jour être traduit en justice pour crime contre l'humanité. Ce n'est qu'une question de temps avant qu'il ait à répondre de ses décisions infâmes devant un tribunal.

  • Martine le 28.07.2018 13:07 Report dénoncer ce commentaire

    À dénoncer !

    Une honte ! Cette politique de confinement des enfants est un scandale, et cette horreur à des ressemblances avec les pratiques israélienne ! Et les droits de l'homme ? À la poubelle ! Démocratie, vous avez dit démocratie ?

  • Jean Luc le 28.07.2018 11:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En prison

    Foutez ce Trump en tôle

  • Marco le 28.07.2018 10:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ces migrants

    ne reconnaissent que la force. La séparation est une peine minimum est doit être poursuivie.

    • Justin Suisse le 28.07.2018 22:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Marco

      Marco? Hmmm... vous êtes confus, allez donc jeté un coup dil à votre arbre généalogique.......