France

14 février 2019 17:14; Act: 14.02.2019 17:14 Print

Un loup «agressif» abattu près d'un camping

Les forces de l'ordre ont tiré à plusieurs reprises sur le prédateur qui avait menacé un homme, jeudi matin dans le département du Var.

Une faute?

Un loup «au comportement agressif» qui rodait sur un camping à Bormes-les-Mimosas, dans le sud-est de la France, a été abattu jeudi par la gendarmerie, a annoncé la préfecture du département.

Le loup a été aperçu par une personne effectuant des travaux dans un camping. «Le comportement agressif de l'animal l'a amenée à prendre la fuite, à se réfugier dans son véhicule et à contacter la gendarmerie», explique-t-elle dans un communiqué.

«La patrouille dépêchée sur place et partie à la recherche de l'animal a également constaté son comportement agressif. Les deux premiers tirs alors réalisés n'ont pas permis de toucher l'animal», précise la préfecture. Celui-ci s'est alors dirigé vers le centre-ville et à proximité d'un lotissement où il a été abattu vers 9h GMT par deux nouveaux tirs. «L'office national de la chasse et de la faune sauvage a été immédiatement informé», ajoute la même source.

Jadis présent partout en France avant d'être éradiqué, le loup est revenu naturellement au début des années 1990, par l'Italie. L'espèce est protégée mais une cinquantaine d'abattages sont autorisés dans des conditions très précises. Selon l'ONCFS, le nombre de loups en France devrait dépasser la barre des 500 à la fin de l'hiver 2018/2019, contre environ 430 un an plus tôt.

(afp)