Brésil

14 février 2020 03:47; Act: 14.02.2020 03:50 Print

Un militaire nommé chef du gouvernement

Le général Netto remplace Onyx Lorenzoni comme ministre de la Maison civile, un poste équivalent à celui de Premier ministre.

storybild

Avec ce remaniement, le gouvernement brésilien compte neuf ministres militaires sur 22. (Photo: Keystone)

Une faute?

Le président brésilien Jair Bolsonaro a annoncé jeudi sur Twitter la désignation d'un général comme ministre de la Maison civile, un poste équivalent à celui de Premier ministre, renforçant ainsi la présence de militaires au sein de son gouvernement.

Le général Walter Souza Braga Netto, 62 ans, remplace Onyx Lorenzoni, relégué au ministère de la Citoyenneté, un portefeuille qui regroupe la plupart des Affaires sociales, mais aussi les Sports. Avec ce remaniement, le gouvernement brésilien compte neuf ministres militaires sur 22.

À présent, les quatre plus proches collaborateurs de Jair Bolsonaro au gouvernement, avec leurs bureaux situés au palais présidentiel de Planalto, sont des militaires, à l'image du très influent général Augusto Heleno, chef du Cabinet de Sécurité institutionnelle.

Victoire de «l'aile militaire» du gouvernement

Walter Souza Braga Netto s'est fait connaître du grand public en 2018, quand il a pris la tête du commandement militaire sous lequel ont été placées l'ensemble des forces de sécurité de l'État de Rio de Janeiro. Ce placement sous commandement de l'armée a été décidé par l'ex-président Michel Temer, prédécesseur de Jair Bolsonaro, pour tenter d'endiguer une vague de violences sans précédent.

D'une durée de onze mois, l'intervention militaire s'est soldée par un bilan mitigé, avec une baisse de certains indicateurs de la violence, mais une augmentation sensible des morts lors d'opérations policières.

La nomination d'un général au poste le plus important du gouvernement est considéré comme une victoire pour ceux que les spécialistes désignent comme «l'aile militaire» du gouvernement, plus pragmatique que l'«aile idéologique», composée notamment de disciples du sulfureux philosophe Olavo de Carvalho. Osmar Terra, prédécesseur d'Onyx Lorenzoni au ministère de la Citoyenneté, reprendra son mandat à la Chambre des députés.

(nxp/afp)