Russie

18 avril 2019 14:42; Act: 18.04.2019 16:37 Print

Un ours polaire retrouvé à 700km de chez lui

Un ours, affamé et épuisé, a été repéré au Kamt­chatka. Il aurait parcouru des centaines de kilomètres pour se nourrir.

Sur ce sujet
Une faute?

Surprise dans la péninsule du Kamt­chatka. Des habitants de Tilichiki sont tombés sur un ours polaire aussi épuisé qu'affamé, un phénomène rare pour la région puisque l'habitat naturel des ces animaux est situé bien plus au nord, dans la région du Tchoukotka, à l'extrémité nord-est de Russie, à plus de 700 km de là. Selon le «Siberian Times» jeudi, l'animal errait près du village et se comportait comme s'il demandait de l'aide.

Selon les spécialistes, le plantigrade, baptisé «Umka» par les villageois, aurait donc parcouru cette distance pour chercher de la nourriture. Une recherche rendue difficile en raison du réchauffement climatique qui fait fondre l'Arctique et qui rétrécit son territoire de chasse. Du coup, l'ours est obligé de se rapprocher des humains pour survivre.

Et cette fois, l'animal, qui était en outre probablement blessé à une patte, a bien fait de se rapprocher des hommes. Les habitants lui ont porté secours en le nourrissant de poissons frais. Selon eux, Umka, totalement perdu et désorienté, ne présentait aucun signe d'agressivité.

Les autorités du Kamt­chatka préparaient le rapatriement de l'ani­mal en direction de Tchou­kotka, par hélicoptère. Il n'aurait eu aucune chance de survivre dans la péninsule du Kamt­chatka, en raison du manque de nourriture adaptée à son espèce. Reste à savoir si ces chances seront plus grandes dans sa patrie d'origine...

(cht)