Iran - Emirats

13 juin 2019 11:59; Act: 13.06.2019 20:57 Print

Deux pétroliers «attaqués» en mer d'Oman

La Ve Flotte américaine a fait état de deux «appels de détresse» tôt jeudi émanant de pétroliers dans le Golfe d'Oman, évoquant une «attaque».

Une faute?

Le pétrolier Front Altair, propriété du groupe norvégien Frontline, a été «attaqué» jeudi matin entre les Emirats et l'Iran, trois explosions ayant été signalées à bord, ont annoncé les autorités maritimes norvégiennes en précisant qu'aucun membre d'équipage n'avait été blessé.

Le Front Altair, un tanker de 111'000 tonnes, est actuellement en flammes et des secours sont sur place, selon la même source. «L'équipage est monté à bord d'un navire qui passait et ne serait pas blessé», a-t-elle précisé.

Un japonais pris pour cible

Un pétrolier japonais a été attaqué dans le golfe d'Oman jeudi, près des côtes iraniennes, mais les 21 membres de l'équipage ont pu être secourus et sa cargaison de méthanol est intacte, a indiqué son armateur japonais, Kokuka Sangyo.

«Notre équipage a effectué des manoeuvres pour tenter d'échapper aux attaques, mais trois heures plus tard il a été de nouveau attaqué», a déclaré le patron de la compagnie maritime Yutaka Katada devant la presse à Tokyo.

«Les membres d'équipage ont estimé qu'il était dangereux de rester sur le bateau et ont utilisé des canots de sauvetage pour s'échapper», a-t-il ajouté. Ils ont ensuite été secourus par un navire se trouvant à proximité, a précisé le gestionnaire BSM Ship Management, basé à Singapour.

Au sein de l'équipage de ce bateau, le Kokuka Courageous, une personne a été «légèrement blessée» dans l'incident. «Le Kokuka Courageous demeure dans la zone et ne risque pas de couler», a précisé BSM. Selon certains médias norvégiens, un des navire aurait été touché par une torpille, relève 20 Minuten.

Navires US dans la zone

La Ve Flotte américaine a de son côté fait état de deux «appels de détresse» tôt jeudi matin émanant de pétroliers dans le Golfe d'Oman qui auraient été la cible d'une «attaque». «Des forces navales américaines dans la région ont reçu deux appels de détresse distincts, à 6h12 locales et un second à 7h locales», a-t-elle ajouté. Le communiqué précise que «des navires américains sont dans la zone et prêtent assistance».

«Actes de sabotage»?

L'Iran a porté secours à «deux tankers étrangers» ayant eu un «accident» en matinée en mer d'Oman, a pour sa part rapporté l'agence officielle iranienne Irna, citant «une source informée». «Quarante-quatre marins ont été sauvés des eaux par une unité de secours de la marine (iranienne) de la province d'Hormozgan (sud de l'Iran, NDLR) et transférés au port de Bandar-é Jask», écrit Irna.

Cet incident survient un mois après de mystérieux «actes de sabotage» présumés ayant visé quatre navires commerciaux, dont un pétrolier norvégien. L'Arabie saoudite les avait attribués à l'Iran.

Les autorités maritimes norvégiennes ont appelé les navires du pays à faire preuve de «vigilance et prudence élevées» dans la région. «Même si la toile de fond de ces attaques n'est pas totalement claire, la Direction des affaires maritimes conseille, après l'épisode d'aujourd'hui, de se tenir jusqu'à nouvel ordre à bonne distance des eaux iraniennes», souligne le communiqué.

Les cours du pétrole ont brusquement grimpé après l'annonce d'un «incident» dans le Golfe d'Oman par un service d'information sur la navigation commerciale géré par la Royal Navy. «Le Royaume-Uni et ses partenaires sont en train d'enquêter», a déclaré l'United Kingdom Marine Trade Operations (UKMTO) sur son site internet, sans donner de précisions.

(nxp/20 minutes/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Sam le 13.06.2019 14:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Stop

    On veut la peau de l'Iran c'est clair et nette entre Israël les USA Arabie saoudite ont cherche un prétexte pour attaquer comme les fameux armes chimiques irakiennes cela est dangereux pour toute la région et la paix dans le monde

  • David Le Perplexe le 13.06.2019 13:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au secours !

    Comme si il y a pas assez de problèmes écologiques sur cette planète, et maintenant des abrutis s'en prennent aux tanker ... l'être humain me fait peur ...

  • Judith le 13.06.2019 14:39 Report dénoncer ce commentaire

    Planet earth

    la connerie humaine est effrayante. C'est triste.

Les derniers commentaires

  • Dave le 13.06.2019 22:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    usa-israël

    si c'est un false flag les USA et Israël ne se rendent pas compte qu'ils n'ont aucune chance..L'Iran est bien plus puissante et unitaire qu'ils le pensent et le reste du monde a bien vu ce que les guerres provoqués par l'occident ont fait....

  • Iskan le 13.06.2019 21:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mélange de vidéo

    Normal de tomber surs une vidéo surs la mobilité dans La région quand on clique surs la vidéo d'un article qui parle d'une attaque surs des pétrolier?

  • le résultatseralememe le 13.06.2019 21:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Peu importe qui

    Bon ben je vais aller faire le plein demain donc.

  • jlc le 13.06.2019 20:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    une bonne punition

    Pour les électeurs occidentaux.... Un barile à plus de 300 dollars pour bien la sentire passer la politique de nos dirigeants !

  • Geneviève Tabouis le 13.06.2019 18:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça ressemble beaucoup

    a l incident dit golfe du Tonkin utilise par les USA pour declencher la guerre du Vietnam qu ils ont perdus mais en faisant 3 millions de morts surtout civils côte viet.