Autriche

15 mai 2015 14:45; Act: 15.05.2015 14:53 Print

Un projet de camps de tentes critiqué

La Croix-Rouge a vivement critiqué vendredi la création de camps de tentes pour les demandeurs d'asile en Autriche, annoncé par le gouvernement cette semaine.

Une faute?

Le gouvernement autrichien prévoit la création de trois camps de tentes à travers le pays pour faire face à l'explosion du nombre de migrants.

«Pour nous, il s'agit de la plus mauvaise solution imaginable», a réagi le secrétaire général de la Croix-Rouge en Autriche, Werner Kerschbaum, rappelant, en marge d'une réunion de crise à Vienne, que le pays est «l'un des plus riches au monde» et ne manque pas de solutions d'hébergement.

Le plan autrichien a été présenté par la ministre démocrate-chrétienne de l'Intérieur, Johanna Mikl-Leitner, comme la «dernière option» possible pour héberger les demandeurs d'asile. Quelque 300 réfugiés syriens débarquent quotidiennement en Autriche, pays de 8,5 millions d'habitants.

L'organisation catholique Caritas, qui héberge un nombre important de migrants en Autriche, a aussi dénoncé le plan gouvernemental, jugeant que l'attribution d'un véritable toit à tous les demandeurs d'asile restait «une tâche gérable». Son secrétaire général, Klaus Schwertner, a estimé que le gouvernement cherchait surtout à «faire pression» sur l'Union européenne avec des images choc montrant des réfugiés sous tentes. De tels camps existent déjà en Allemagne.

L'Etat autrichien est un fervent partisan d'une répartition géographique des migrants selon un système de quotas dans l'UE, proposé cette semaine par la Commission européenne mais pour lequel des pays comme la Grande-Bretagne et la Hongrie sont opposés.

(ats)