Corée du Sud

12 décembre 2011 11:48; Act: 12.12.2011 14:26 Print

Un projet fâche des Américains

Des proches des victimes des attentats du 11 septembre 2001 à New York protestent contre un projet architectural néerlandais qui doit voir le jour en Corée du Sud.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

Un promoteur sud-coréen a annoncé lundi le maintien de son projet d'ériger des tours jumelles à Séoul malgré les protestations de proches des victimes des attentats du 11 septembre 2001 à New York qui dénoncent une reproduction des «Twin Towers» avant leur effondrement.

Les deux tours de 54 et 60 étages, dessinées par le bureau d'architectes néerlandais MVRDV, s'élèveront à partir de 2016 à l'entrée du quartier d'affaires réhabilité de Yongsan, dans la capitale sud-coréenne.

Elles seront reliées à mi-hauteur par un enchevêtrement d'étages abritant des bars panoramiques, une piscine et des restaurants.

Des similitudes avec le World Trade Center

A bonne distance, la maquette de «The Cloud» («Le nuage») n'est pas sans évoquer les tours jumelles du World Trade Center de New York et l'immense nuage de fumée, de verre et d'acier formé par les deux avions de ligne précipités sur les tours par des pirates de l'air d'Al-Qaida.

«Les allégations selon lesquelles (leur structure) s'inspire des attentats du 11-Septembre sont sans fondement», s'est défendu White Paik, porte-parole de la société Yongsan Development Corp. «Il n'y aura aucune révision ni modification de notre projet», a-t-il assuré, précisant que le chantier serait lancé en janvier 2013 comme prévu.

«On dirait les tours qui implosent»

Dans un communiqué publié sur son site internet, le cabinet MVRDC a dit «regretter profondément» la polémique et a présenté «ses excuses à ceux dont les sentiments ont pu être heurtés».

Jim Riches, un ancien pompier new-yorkais dont le fils a péri dans les attentats du 11-Septembre, a exprimé sa colère dans un entretien au New York Daily News. «On dirait les tours qui implosent. Je crois qu'ils font dans le sensationnel. C'est minable d'essayer de se faire de la pub comme ça», a-t-il réagi.

Présentation du projet


(afp)