Italie

14 août 2009 12:33; Act: 14.08.2009 12:44 Print

Un sans-abri de L'Aquila réclame une résidence de Berlusconi

Prenant au mot Silvio Berlusconi, un sans-abri victime du séisme qui a frappé en avril la ville de L'Aquila, dans les Abruzzes, a demandé à être relogé dans l'une des résidences du Premier ministre italien.

Voir le diaporama en grand »
10.11.2014 Les sept scientifiques condamnés en première instance à six ans de prison pour avoir sous-estimé les risques avant le séisme de L'Aquila en 2009 ont été acquittés lundi par la Cour d'appel de L'Aquila (centre de l'Italie). 22.10.2012 Un tribunal italien a condamné lundi sept scientifiques à six ans de prison pour homicide par négligence dans le procès lié au séisme de L'Aquila en 2009. L'accusation leur reprochait d'avoir sous-estimé les risques quelques jours avant le tremblement de terre qui a fait plus de 300 morts. 05.02.2010 Dix mois après les événements tragiques qui ont frappé la localité, L'Aquila panse encore ses plaies. 05.02.2010 05.02.2010 Les travaux de restauration progressent, mais sont encore loin d'être terminés. 05.02.2010 05.02.2010 Les pompiers n'hésitent pas à apporter leur aide pour rendre son aspect d'antan à L'Aquila. 05.02.2010 Peu après le séisme, Silvio Berlusconi était présent pour tenter de réconforter les victimes. De nombreux proches ont tenu à faire un dernier adieu aux disparus. L'émotion était vive lors de ces funérailles d'ampleur nationale. Lors des funérailles, ce carabinier salue comme il se doit le cortège funèbre. Vendredi, alors que les répliques se faisaient de moins en moins fortes, l’Italie a rendu un hommage national aux victimes du séisme. Dans la nuit de mercredi à jeudi, le travail des secouristes a fortement été perturbé par de violentes répliques sismiques. Des funérailles nationales ont été prévues vendredi en Italie. Voulant apaiser les victimes, le premier ministre italien Silvio Berlusconi a conseillé aux rescapés de «prendre ça comme un week-end en camping». Mercredi, les sauveteurs poursuivaient leur course contre la montre pour retrouver d'éventuels survivants. Pendant ce temps, les sans abri ont été placés provisoirement sous des tentes. Les rescapés ne «manquent de rein, ils ont des soins médicaux, de la nourriture chaude», a rassuré le premier ministre italien. Le village d'Onna a été ravagé par le séisme. L'Italie découvre, au lendemain du séisme... ... les dégâts causés dans les habitations. Plus de dix mille maisons et édifices ont été endommagés... ... par la secousse d'une magnitude de 5,8... ... l'épicentre se situait à 5 km sous L'Aquila. Des milliers d'habitants sont descendus dans les rues dans la nuit ou se sont rassemblés dans les stades de la région par peur des répliques. Plusieurs personnes sont encore portées disparues. Un logement pour étudiant s'est en partie effondré. Le séisme s'est fait sentir jusqu'à Rome.

Sur ce sujet
Une faute?

Quatre mois après, la plupart des logements n'ont toujours pas été reconstruits.

En visitant les ruines de la ville au printemps dernier, Silvio Berlusconi avait offert de mettre plusieurs de ses résidences à disposition: «je vais faire ce que je peux moi aussi, en offrant certaines de mes résidences».

Antonio Bernardini a écrit à la Protection civile italienne qu'il préférait être logé dans la luxueuse villa de bord de mer de Silvio Berlusconi en Sicile ou, à défaut, à la résidence romaine du Premier ministre. Sa maison à L'Aquila a été détruite et il vit à l'hôtel.

«Il ne s'agit pas d'une provocation, mais d'une demande légitime basée sur les déclarations du Premier ministre», écrit-il. Antonio Bernardini a déclaré que de nombreux sans-abri étaient exploités par des hôteliers sans scrupules et qu'ils se se sentaient à peine mieux lotis que des clandestins.

«Nous sommes dans une situation d'infériorité et de faiblesse», a- t-il ajouté. Quatre mois après la catastrophe, des milliers de personnes vivent toujours dans des conditions précaires, à l'hôtel ou sous des toiles de tente.

Silvio Berlusconi doit se rendre samedi dans les Abruzzes. Deuxième fortune d'Italie, il possède une demeure à Arcore, près de Milan, des villas sur des sites balnéaires en Sardaigne et à Portofino, une autre sur les bords du lac Majeur et plusieurs appartements, dont un dans le centre de Rome.

(ats)