Projet pharaonique

10 avril 2012 16:17; Act: 10.04.2012 16:41 Print

Un tunnel entre la Russie et les USA d'ici 20 ans?

Une décision sur le percement d'un tunnel sous le détroit de Béring pour relier les infrastructures ferroviaires de la Russie et l'Amérique du Nord devrait tomber avant 2017.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

Rallier en train Paris à New York pourrait être possible d'ici une vingtaine d'années! «Je suis sûr que la Russie a besoin de développer des services de chemin de fer dans l'Extrême-Orient et au Kamtchatka, et je pense que la décision sur le percement d’un tunnel sous le détroit de Béring sera prise d'ici trois à cinq années», a déclaré samedi le président de la Société des chemins de fer russes (RZD), Vladimir Yakounine.

«Il ne s’agit pas d'un doux rêve. Ce projet est au stade du développement», a souligné le proche de Vladimir Poutine. Et de préciser qu'il avait été approché par des hommes d’affaires américains qui lui ont suggéré de se pencher sur ce projet cinq ans après qu’il est devenu le président de la compagnie des chemins de fer russes (en juin 2005).

50'000 emplois créés?

La construction d'un tel tunnel de 103 km de long (le double du tunnel sous la Manche entre la France et la Grande-Bretagne qui sert d'exemple aux promoteurs) prendrait entre 10 et 15 ans. La Chine serait impliquée dans le financement de l'ouvrage devisé à près de 30 milliards de dollars (100 milliards avec les raccordements des deux côtés de la frontières), a relayé «The Moscow Times».

Entre 35'000 et 50'000 emplois pourraient être créés grâce aux travaux nécessaires pour relier les continents américain et asiatique, estime le site InterBering qui détaille ce projet pharaonique.

Un reportage de France 2 sur le sujet
(France 2/Alban Mikoczy et Bruno Vignais)

(gco)