Manille (Philippines)

02 décembre 2019 15:33; Act: 02.12.2019 16:19 Print

Aéroport fermé à cause du typhon «Kammuri»

L'aéroport de la capitale philippine va suspendre ses opérations en raison de «Kammuri», a annoncé lundi son directeur.

Le typhon touchera d'abord l'extrême sud-est de Luçon, avant de passer près de Manille.
Sur ce sujet
Une faute?

Le trafic de l'aéroport international de Manille aux Philippines va être temporairement suspendu mardi en raison du passage du typhon Kammuri près de la capitale, a affirmé lundi le directeur de l'aéroport Ed Monreal.

«Les compagnies aériennes et les autorités [de l'aéroport international de Manille] ont décidé de fermer l'aéroport», a affirmé lundi le dirigeant à des journalistes, précisant que le trafic serait suspendu entre 11 heures locales, soit 04 h 30 en Suisse, et 23 h 00 mardi.

Les prévisionnistes s'attendent à ce que le typhon Kammuri touche d'abord l'extrême sud-est de Luçon, plus grande île de l'archipel, générant d'intenses précipitations et des rafales à 185 kilomètres/heure. Il doit ensuite passer près de Manille, capitale peuplée de 13 millions d'habitants où se déroulent plusieurs des épreuves de Jeux d'Asie du Sud-Est.

Évacuation préventive

Près de 70 000 personnes ont déjà fui leur domicile dans la région de Bicol qui sera la première touchée par Kammuri. «Nous espérons qu'il n'y aura pas de dégâts. Mais compte tenu de sa force, ce sera dur à éviter», a déclaré à l'AFP Mark Timbal, porte-parole de l'agence nationale de gestion des catastrophes. «Nous avons procédé à l'évacuation préventive de personnes se trouvant sur la trajectoire directe de la tempête.»

L'agence météorologique a également mis en garde contre le risque de glissements de terrain et de vagues submersives qui pourraient atteindre les trois mètres.

Environ 20 typhons ou tempêtes frappent chaque année les Philippines, tuant des centaines de personnes. Le typhon Haiyan, en novembre 2013, reste le plus meurtrier de l'histoire du pays, ayant laissé derrière lui plus de 7350 morts ou disparus.

(nxp/afp)