Guinée-Equatoriale

02 mars 2011 07:31; Act: 02.03.2011 07:38 Print

Un yacht de luxe pour le fils du président?

Teodorin Obiang, fils du président de Guinée équatoriale a fait établir en Allemagne des plans pour l'un des yachts les plus chers au monde.

Une faute?

Teodorin Obiang a finalement apparemment renoncé à faire construire le bateau qui valait trois fois le budget santé et éducation du pays, selon l'organisation Global Witness.

Teodorin Obiang, qui occupe le poste de ministre de l'Agriculture et des Forêts, a «fait dessiner des plans» pour construire un yacht d'une valeur de 368 millions de francs, «presque trois fois les dépenses annuelles en santé et en éducation» de son pays, selon un communiqué de l'organisation, reçu à Londres.

L'entreprise allemande de construction de yachts Kusch a terminé en 2009 les plans du bateau, qui ont coûté 320.000 francs, mais sa construction n'a pas débuté, selon Global Witness qui dénonce les abus des droits de l'homme et l'exploitation des ressources naturelles en Guinée équatoriale.

Un cinéma, un restaurant, un bar et une piscine

Kusch a confirmé à l'organisation que Teodorin Obiang était l'un de ses clients. Les autorités équato-guinéennes, citées par Global Witness, ont aussi reconnu que Teodorin Obiang avait fait dresser des plans d'un yacht, mais a ajouté qu'«il avait renoncé à l'idée de l'acheter».

Le yacht, d'une longueur de 118,5 mètres, devait notamment abriter un cinéma, un restaurant, un bar et une piscine. Le prix proposé en aurait fait le deuxième yacht le plus cher du monde, après l'Eclipse du Russe Roman Abramovich.

Global Witness a dénoncé l'«extravagance outrancière» de Teodorin Obiang et accusé des «pays comme l'Allemagne ou les Etats-Unis» d'être des «paradis» pour des personnes à «la richesse privée contestable».

Teodoro Obiang Nguema dirige d'une main de fer depuis un coup d'Etat en 1979 la Guinée équatoriale, petit Etat d'Afrique centrale. Son pays est le troisième producteur de pétrole d'Afrique subsaharienne, mais l'essentiel de sa population vit dans la pauvreté.

(afp)