Australie

09 février 2019 11:50; Act: 09.02.2019 12:27 Print

Une «mer de bétail mort» dans les zones sinistrées

Des centaines de milliers de têtes de bétail, affaiblies par une grave sécheresse, pourraient avoir péri dans les inondations du nord-est du pays.

storybild

Des centaines de milliers de têtes de bétail pourraient avoir péri en raison des inondations dans le nord-est de l'Australie. (Photo: AFP/Handout)

Sur ce sujet
Une faute?

Deux semaines de pluies incessantes ont noyé de vastes portions de l'État du Queensland. Et l'étendue de la catastrophe est en train d'apparaître avec le reflux des eaux.

«Nous nous attendons à des centaines de milliers de bêtes mortes», a déclaré aux journalistes à Sydney le Premier ministre australien Scott Morrison. La Première ministre de l'État du Queensland, Annastacia Palaszczuk, a affirmé vendredi avoir vu une «mer de bétail mort» lors d'une tournée la veille dans les zones sinistrées. «Voir tous ces animaux éparpillés, qui ne bougent pas, ça vous rend malade», a-t-elle dit à la chaîne australienne ABC.

«Le bétail n'avait nulle part où aller»

Des réserves de fourrage ont été transportées dans les villes proches des zones les plus touchées afin d'être distribuées aux éleveurs qui les largueront par les airs aux bêtes isolées.

Rachael Anderson et son mari, qui gèrent un élevage près de la localité de Julia Creek, ont affirmé que 800 bêtes sur 1500 manquaient à l'appel. «Le bétail n'avait nulle part où aller. Il y a une ligne de chemin de fer près de chez nous qui est couverte de bêtes mortes», a déclaré à l'AFP Mme Anderson. «Celles qui avaient échappé aux inondations en se réfugiant sur les zones plus élevées étaient exposées aux précipitations intenses. Elles ne pouvaient survivre longtemps.»

Catastrophe pour le bétail

Mme Anderson, qui a dû fournir du fourrage à ses bêtes ces derniers mois en raison de la sécheresse, a indiqué que les inondations avaient aussi tué nombre de kangourous et d'oiseaux.

Environ la moitié des 25 millions de têtes de bétail élevées en Australie le sont dans l’État du Queensland. Ces inondations sont d'une ampleur telle que cela n'arrive qu'«une fois par siècle» selon les autorités de l'État. Elles pourraient être catastrophiques pour la filière. «Cela va être fatal pour de nombreux élevages qui ont tout perdu et n'auront plus de revenus», a déclaré sur ABC William McMillan, un éleveur.

Si les régions septentrionales de l'immense île-continent sont habituées aux fortes pluies en période de mousson, cette année elles se sont révélées beaucoup plus intenses que la normale.

(mm/20 minutes/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Grivelou le 09.02.2019 12:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas glop !

    Le réchauffement climatique ou la fatalité ? Les sceptiques pencheront pour la seconde proposition les autres seront une fois de plus épouvantés.

  • Jane le 09.02.2019 15:37 Report dénoncer ce commentaire

    L'inert

    Et lundi tout le monde repart au boulot seul dans son SUV de 2t et 300ch.

  • Karma le 09.02.2019 17:39 Report dénoncer ce commentaire

    Bientôt le globe terrestre entier se révoltera

    La planète se révolte rien a faire ça continue tant que l'etre Humain piétine sur cette terre sans lui donner le RESPECT !

Les derniers commentaires

  • Juste le 09.02.2019 23:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Paranoïa

    Il s'agit là, juste d'un phénomène qui se produit chaque siècle, rien à voir avec ce foutu pseudo réchauffement climatique !!! Qui n'existe pas. La planète a des cycles qui se répètent depuis qu'elle existe, la nature évolue et s'adapte, nous sommes juste de passage à cette évolution, qui ne cessera de recommander et/ou d'évoluer. Les pôles ont commencé à s'inverser, ce qui provoque des désastres naturels et c'est comme ça depuis la nuit des temps. L'humanité n'est pas responsable de ces changements majeurs, mais elle est responsable de la dégradation et disparition des espèces végétales et animales.

    • greg le 10.02.2019 09:51 Report dénoncer ce commentaire

      pas de chance ?

      maisbirn sûr. j'entend ça toutes les semaines. c est donc selon vous pas de chance qu on ait des fin de siècle à répétition maintenant ?

  • Serge Karamazof le 09.02.2019 20:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas fou le garçon !

    À choisir de bouffer du gazon ou Nicole Kidman je choisis Nicole !

  • Prune le 09.02.2019 18:36 Report dénoncer ce commentaire

    Sosssss

    Allez aider l'animal qui est encore vivant derriere!!! La vache qui est assise, toute mignonne sur la photo!

  • Alicia Ferrier le 09.02.2019 18:05 Report dénoncer ce commentaire

    AUSTRALIE

    Tout p le fric, maintenant vous avez la facture !!!!

  • Karma le 09.02.2019 17:39 Report dénoncer ce commentaire

    Bientôt le globe terrestre entier se révoltera

    La planète se révolte rien a faire ça continue tant que l'etre Humain piétine sur cette terre sans lui donner le RESPECT !

    • Monique le 09.02.2019 18:13 Report dénoncer ce commentaire

      Fausse révolte

      Oui mais les animaux n ont rien fait de mal......donc pourquoi se révolter v Contre eux ?