États-Unis

09 février 2019 09:12; Act: 09.02.2019 09:32 Print

Une affaire de seins nus devant la Cour suprême?

La peine de trois Américaines, qui avaient exposé leur poitrine sur une plage du New Hamphsire en violation d'une règle locale, a été confirmée. Elles n'entendent pas s'arrêter là.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Quelques jours après la finale du Super Bowl et le «Nipplegate» provoqué par la prestation, torse nu, du chanteur de Maroon 5, «l'hypersexualisation» des seins est une nouvelle fois sur le devant de la scène aux États-Unis.

La Cour suprême du New Hamphsire, dans le nord-est du pays, a confirmé vendredi la condamnation de trois Américaines qui avaient exposé leur poitrine nue sur une plage en violation d'une règle locale. Elles avaient écopé d'une amende de 100 dollars avec sursis.

Le 28 mai 2016, l'une d'entre elles avait fait du yoga, seins nus, sur une plage de Laconia. La police, alertée par des personnes gênées par sa tenue, l'avait arrêtée. Trois jours plus tard, deux militantes du mouvement féministe «Free the nipple», qui lutte contre «l'hypersexualisation» des seins, avaient à leur tour bronzé seins nus sur une autre plage de la ville pour protester contre son arrestation. Elles avaient à leur tour été interpellées.

«Pas interchangeables»

Jugées coupables et condamnées à une amende de 100 dollars avec sursis, elles avaient introduit des recours pour faire annuler leur condamnation, se disant victimes de discrimination en raison de leur sexe.

La cour suprême de l'État leur a donné tort. Pour la majorité des juges, la règle en vigueur à Laconia «reflète simplement le fait que les hommes et les femmes ne sont pas interchangeables au regard de la conception traditionnelle de la nudité».

Les condamnées envisagent de saisir la Cour suprême des Etats-Unis, a indiqué leur avocat. Si le temple du droit américain se saisissait du dossier, il pourrait clarifier une situation assez confuse aux États-Unis.

Seuls quelques États interdisent formellement aux femmes d'exposer leur poitrine, mais d'autres imposent des restrictions, notamment sur l'allaitement. Les recours sont fréquents et les décisions des juges varient.

(mst/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • La Fripouille le 09.02.2019 09:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vive vive vive les gros nichons

    Les américains et leurs phobie des nichons! Ils sont ridicules! Comme le disait Laura Chaignat a Couleur3 pour battre les américains à la guerre il faut envoyer une troupe de femen

  • T.c spaggiari le 09.02.2019 09:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Yep

    Go toutes les seins à l air je suis pour

  • l'abbé nichon le 09.02.2019 10:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vive les nibards à l'air

    les armes à feu... ça ne les dérange pas... par contre montrer une paire de nibard (féminin ou masculin) et il crie au scandale... bizarre ces américains.

Les derniers commentaires

  • Belpeyr Deloch le 10.02.2019 22:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Planque ton silicone

    Les hommes à nibards et femmes à barbe n'ont qu'à bien se tenir et pour les vegans anti spécistes, plus l'allaitement, on n'est pas des mamis fer que diable et si une chienne allaite ses petits, qu'on la bute.

  • Lysa le 10.02.2019 05:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi toujours à poil partout ?

    Franchement je ne comprends pas le besoin d'avoir les seins à l'air, d'allaiter dans les magasins et cie... y'a plein de petits maillots super mimi à porter. C'est dingue d'arriver à devoir faire des lois d'interdiction à tout bout de champs sur des choses somme toute logiques. Et non je ne suis pas pudibonde, juste une femme lambda.

  • Hélène Labelle le 10.02.2019 00:38 Report dénoncer ce commentaire

    Et les gens choqués par la tartufferie?

    Moi, j'aimerais bien que la police, appelée par les gens gênés par la pudibonderie, puisse arrêter les tartuffes et les envoyer se faire soigner.

  • Ali le 09.02.2019 22:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Monde de fous

    Le destruction des valeurs en occident n'est que le fruit de la décadence apporté par les féministes. Mettre au même niveau d'égalité la poitrine d'un homme et d'une femme prouve que ces dégénérés sont dans un monde parallèle et n'ont plus sens de la réalité. Reveillez-vous avant qu'il soit trop tard messieurs. Vos ancêtres doivent se retourner dans leurs tombes.

  • moi ! le 09.02.2019 13:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ni bar, ni chons, bien au contraire !

    Les vrais belles se couvrent ... Les autres perdent tout à se montrer...