Zimbabwe

03 décembre 2013 14:45; Act: 03.12.2013 14:53 Print

Une amende de 150 dollars pour trafic d'ivoire

Un tribunal zimbabwéen a condamné un ressortissant chinois à choisir entre 20 jours de prison ou une amende de 150 dollars pour contrebande d'objets en ivoire, a rapporté la presse locale mardi.

Sur ce sujet
Une faute?

Feng Dejin avait été arrêté en octobre à l'aéroport de Harare en possession d'objets en ivoire pesant 1,5 kg, évalués à 320 dollars. Le tribunal d'instance d'Harare l'a reconnu coupable de défaut de licence, selon le Daily News.

Les parcs du Zimbabwe ont connu une recrudescence du braconnage ces derniers mois, avec notamment l'empoisonnement de plus de 300 éléphants dans le parc national de Hwange (nord-ouest). Douze personnes ont été arrêtées et cinq d'entre elles ont été condamnées à au moins quinze ans de prison.

L'ivoire est très prisée en Asie, surtout en Chine et en Thaïlande, où elle est utilisée dans des ornements, des talismans et pour dans la médecine traditionnelle. La sauvegarde des éléphants d'Afrique, qui ne sont plus que 500'000, fait l'objet cette semaine d'une conférence à Gaborone, au Botswana, où doivent être prises des «mesures d'urgence» destinées à lutter contre le braconnage et le commerce illégal de l'ivoire.
Les Etats signataires seront encouragés à durcir les sanctions contre les braconniers et les trafiquants.

(ats)