Pakistan

05 juin 2011 20:24; Act: 05.06.2011 21:04 Print

Une bombe dans une boulangerie: 14 morts

Au moins 14 personnes ont été tuées et plus de 20 blessées quand une bombe a explosé dimanche dans une boulangerie à Nowshera, dans le nord-ouest du Pakistan. Les talibans revendiquent l'attentat.

Une faute?

«C'était une bombe déclenchée à distance qui avait été placée dans une poubelle à l'entrée de la boulangerie dans Mall Road, la rue principale de la ville de garnison de Nowshera», a déclaré à l'AFP le ministre de l'Information de la province, Mian Iftikhar Hussein.

L'attentat a été revendiqué par les talibans pakistanais. Dans un appel téléphonique depuis un endroit non précisé, un porte-parole des talibans, Ehsanullah Ehsan, a déclaré: «C'était une bombe déclenchée à distance qui avait été posée par nos hommes».

Plus tôt dans la mer journée de dimanche, au moins six autres personnes ont été tuées et 11 blessées par l'explosion d'une bombe dans une gare routière également au nord-ouest du Pakistan, près de la ville de Peshawar, a annoncé la police.

La bombe a été placée dans un véhicule près d'un marché de Matani (20 km au sud de Peshawar), a déclaré un officier supérieur de la police, Kalam Khan. «Selon nos informations, six personnes ont été tuées et 11 blessées», a-t-il ajouté. Une femme blessée est dans un état critique.

Cette région est proche d'une zone tribale frontalière de l'Afghanistan.

Il s'agit apparemment d'une bombe télécommandée placée à bord d'un véhicule qui se préparait à partir pour une région rurale, a déclaré le chef de la police de Peshawar, Mohammad Ijaz. Trois autres véhicules ont été endommagés par la bombe contenant 5 kg d'explosifs.

Un inconnu est entré à bord du véhicule piégé, y a déposé un paquet, disant qu'il reviendrait plus tard, a-t-il ajouté.

Parmi les morts, figurent trois femmes et un enfant, selon lui.

Plus de 4'400 personnes ont été tuées au Pakistan dans près de 500 attentats depuis l'été 2007 quand, à l'unisson d'Oussama Ben Laden en personne, les talibans pakistanais ont décrété le jihad à Islamabad. Ces derniers ont revendiqué cinq attaques ou attentats pour venger le chef d'Al-Qaïda, tué le 2 mai par un commando américain dans le nord du Pakistan.

(afp)