Cannes

24 mai 2019 21:51; Act: 24.05.2019 22:44 Print

Pic de prostitution pendant le festival

Une centaine de prostituées se partagent le trottoir pendant la quinzaine. La plupart viennent d'Afrique et des pays de l'Est.

storybild

(Photo: AFP/image d'illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

À Cannes, la prostitution connaît un pic d'activité durant le festival, rapporte Nice-Matin. D'ordinaire, la police estime à «une quarantaine» le nombre de prostituées qui y exercent tout au long de l'année. Ce chiffre triple durant le Festival de Cannes.

Ainsi, des dizaines de femmes affluent de Paris, de l'Europe de l'Est et de l'Afrique en quête de clients. «Elles présentent bien, parlent anglais. Certaines travaillent à leur compte, d'autres pour des réseaux organisés qui envoient des filles lors de grands événements», rapporte un policier. Parallèlement à ce business, les annonces d'escort girls fleurissent sur Internet durant la quinzaine.

La Croisette sous haute surveillance

Interviewées par le quotidien niçois, les autorités locales estiment lutter «avec les moyens du bord» pour empêcher le racolage: «La mairie n'a aucun pouvoir légal pour intervenir dans le cadre de cette activité. Nous avons néanmoins pris un arrêté afin de nous permettre de verbaliser les nuisances qui découlent de celle-ci (tapage, jet de détritus, etc.)»

Si la prostitution n'est pas interdite par la loi, les contrôles prennent davantage d'ampleur près de la Croisette, image de marque oblige. «Dès qu'on s'approche de l'endroit, c'est compliqué...», confie une certaine Clara. Les filles sont donc obligées de travailler du côté d'Alexandre-III et de Maréchal-Juin.

«On participe à l'attractivité de la ville», se défend l'une d'elles. «Il y a des prostituées uniquement à Nice et Cannes. Vous n'imaginez pas le nombre de clients qui viennent ici juste pour ça!»

(szu)