Turquie

25 février 2020 22:04; Act: 25.02.2020 22:04 Print

Une cité vieille de 12'000 ans bientôt engloutie

L'eau a commencé à faire disparaître Hasankeyf, localité autrefois réputée pour son patrimoine antique, mais condamnée par la construction d'un mégabarrage.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Le projet avait suscité la colère et l’indignation, mais il est en train de devenir réalité. Les eaux ont commencé à envahir Hasankeyf, dans le sud-est de la Turquie, depuis la mi-février.

Dimanche, curieux et anciens habitants, en majorité des Kurdes, profitaient d’une dernière promenade dans les ruines de ce village classé par l’Unesco, mais sacrifié pour la construction d’un énorme barrage sur le Tigre, celui d'Ilisu.

Population déplacée

Ces dernières années, la pittoresque localité a été évacuée et partiellement démolie. La plupart de ses monuments ont été déplacés. Quant à la population, elle a été relogée dans une cité flambant neuve, quelques kilomètres en amont.

Le sauvetage de la localité avait mobilisé la population et les défenseurs du patrimoine, en vain. Au moins 289 sites archéologiques de cette région ont d'ores et déjà été engloutis.

(arg/afp)