Brexit

25 février 2019 15:03; Act: 25.02.2019 18:03 Print

Un délai supplémentaire pour sortir de l'impasse

Prolonger la date limite du divorce du Royaume-Uni avec l'UE est une option privilégiée par le Conseil européen.

storybild

(Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le président du Conseil européen Donald Tusk a estimé lundi qu'un délai supplémentaire pour le Brexit, au-delà de la date limite du 29 mars, serait une solution «rationnelle» pour Londres.

«Je pense que, compte tenu de la situation dans laquelle nous nous trouvons, un délai supplémentaire serait une solution rationnelle», a estimé M. Tusk lors d'une conférence de presse à Charm el-Cheikh (Egypte), au premier sommet des chefs d'Etats de la Ligue arabe et de l'Union européenne.

Mais «la Première ministre (Britannique, Theresa) May, pense toujours qu'elle pourra éviter ce scénario», a-t-il ajouté.

Mme May, qui a différé dimanche «d'ici au 12 mars» un vote des députés britanniques sur l'accord de Brexit, veut se donner plus de temps pour tenter de renégocier le texte avec Bruxelles avant la date-butoir actuelle du 29 mars.

Elle avait précédemment indiqué se laisser jusqu'à ce mardi pour trouver une issue sur le Brexit.

«Eviter ce scénario»

Mme May, qui participe au sommet de Charm el-Cheikh, a eu plusieurs échanges sur la question avec ses partenaires européens dimanche et lundi. Elle a également rencontré M. Tusk ainsi que le président de la commission européenne Jean-Claude Juncker. Au cours de la conférence de presse lundi, ce dernier a simplement assuré: «nous faisons de bons progrès».

Depuis le rejet massif de l'accord de divorce par les députés britanniques en janvier, Theresa May tente de renégocier avec Bruxelles une nouvelle version du texte susceptible de rallier une majorité parlementaire. Sans succès jusqu'à présent.

Elle souhaite obtenir des «changements contraignants» au «filet de sécurité» (ou «backstop» en anglais), une disposition décriée au Royaume-Uni censée garder ouverte la frontière en Irlande après le Brexit.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • moins de menaces,? le 25.02.2019 16:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    girouettes ?

    Tiens ! La semaine passée ils envoyaient bouler l'Angleterre !

  • Fuio le 25.02.2019 16:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chiffe molle

    Ça faisait les gros bras et finalement ça se dégonfle... Cet UE ne vaut décidément rien.

  • Jails le 25.02.2019 16:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Barbichette je te tiens, tu me tiens

    Je me demandais qui allait baisser son froc en premier .... pour l'instant on commence à le savoir

Les derniers commentaires

  • Rolf le 26.02.2019 00:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mascarade

    Quelle mascarade. Des guignols à Londres comme à Bruxelles. Que de temps et d'énergie perdus tout ce pour contourner le vote populaire. La démocratie européenne est morte...

    • Avygael le 26.02.2019 13:11 Report dénoncer ce commentaire

      @Rolf

      Qui parle de contourner le vote populaire? L'UE cherche uniquement à éviter un retour des violences entre l'Irlande et l'Irlande du nord. A aucun moment, elle n'a fait pression sur la GB pour annuler le résultat du vote. Arrêtez donc de prétendre n'importe quoi!

  • Jean Saitroriendtoussa le 25.02.2019 20:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    UE incontournable ?

    Sans l'Allemagne et son suiveur de caniche qu'est la France, l'Europe n'est rien. Il n'y a guère que les pays de l'Est subventionnés depuis deux décennies qui tiennent plus ou moins à cet "amalgame" de peuples.

  • Paul Bismuth le 25.02.2019 20:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'Europe, l'Europe (Gén. de Gaulle)

    On a des butés d'un côté et des incapables de l'autre (devinez qui est qui!) Tout ça, ça fait bien avancer le schmilblick.

  • poli le 25.02.2019 18:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pffffff et rhoooo

    rhooo ça devient vraiment fatiguant cette histoire de Brexit. Bientôt je peux plus me les encadrer ces british !

  • Intransigeant le 25.02.2019 18:09 Report dénoncer ce commentaire

    Soit ils sortent, soit ils restent le 29

    Ne rien céder du tout! La date butoir étant le 29 mars, soit les anglais sortent avec ou sans accord, soit ils restent aux conditions de L'UE! Mme May n'a qu'à démissionner et laisser la patate chaude au lâche qui s'est défilé sitôt le résultat du vote populaire acquit!

    • Avygael le 26.02.2019 13:15 Report dénoncer ce commentaire

      @Intransigeant

      J'avoue, je serais plutôt favorable à un tel scénario, personnellement. Malheureusement, l'UE doit tout de même tenir compte de la situation entre l'Irlande du nord et l'Irlande et éviter un retour des violences.