Etats-Unis

04 juillet 2018 10:43; Act: 04.07.2018 12:11 Print

Une église enferme Jésus et sa famille dans une cage

Un homme d'Eglise a enfermé dans une cage grillagée des sculptures du Christ. Objectif: faire prendre conscience à l'opinion américaine des dangers de la politique d'immigration de Trump.

storybild

L'église qui est à l'origine de la compagne n'entend « pas rester là pendant que des enfants sont enlevés à leurs parents.» (Photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

Pour sensibiliser l'opinion américaine sur les conséquences de la politique d'immigration de Donald Trump, une église d'Indianapolis n'a pas lésiné sur les moyens. Christ Church Cathedral a tout simplement décidé d'enfermer dans une cage, exposée dans la cour de l'église, des sculptures de Jésus, Marie et Joseph, rapportent nos confrères de BFMTV.

«Nous avons dévoilé notre campagne #EveryFamilyIsHoly
«Chaque famille est sainte», conçue pour attirer l'attention sur les atrocités humanitaires découlant des politiques d'immigration «zéro tolérance» de notre pays, aussi bien à la frontière qu'ici même, à Indianapolis. L'icône de la campagne, la Famille Sainte en détention, est maintenant sur la pelouse de la cathédrale», indique le doyen de l'église, Stephen Carlsen, dans un communiqué publié sur le site internet de l'institution.


Aux Etats-Unis, des familles entières qui ont franchi illégalement la frontière sont arrêtées puis séparées, les enfants d'un côté, les parents de l'autre. Depuis le 5 mai, plus de 2300 mineurs ont été séparés de leurs parents migrants.

Si le religieux a choisi d'enfermer la famille du Christ dans une cage grillagée, cela ne relève en rien d'un hasard. «Jésus, Marie et Joseph étaient sans abri et ont fui le danger pour demander l'asile», explique Carlsen. «La Famille Sainte nous appelle aujourd'hui à soutenir toutes les familles en quête de sécurité et d'avenir pour leurs enfants. Nous ne resterons pas là pendant que des enfants sont enlevés à leurs parents.»

Quand on demande à Carlsen quand sa campagne prendra fin, il répond par une interrogation: «Jusqu'à quand allons-nous retenir des enfants indéfiniment?»

(eto)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Gégé le 04.07.2018 11:21 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut mais pour les autres

    C'est bizarre comment tous ces gens qui veulent accueillir toute la planète dans leur pays ne sont pas concernés par les problèmes liés à cette immigration de masse et incontrôlée, tout comme l'Europe qui la subit depuis quelque temps déjà.

  • La Bible le 04.07.2018 11:21 Report dénoncer ce commentaire

    Jésus n'était pas un illégal en Égypte..

    ... et ce n'était pas non plus un réfugié économique, ni un criminel !

  • CatoBoudiste le 04.07.2018 12:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    allllllélouiaaaah

    la dernière fois que la religion s'est liée à la politique..ça pas donné du tout beau..donc il ferait mieux de rester dans leur registre et prier

Les derniers commentaires

  • Ronaldo le 06.07.2018 00:01 Report dénoncer ce commentaire

    Athée et économique

    Cest clair ils ont besoin de croyants... quand je vois les églises catholiques à Genève...

  • Mike G. le 05.07.2018 23:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    propagande

    ah le bourrage de crâne des gauchos bobos en quête de tout ce qui anti trump et anti patriotique....mais personne ne veut de la dictature de la pensée unique éclairée, et encore moins d'une immigration sauvage!

  • Naïfs s'abstenir... le 05.07.2018 20:22 Report dénoncer ce commentaire

    Cherchez l'erreur ...!

    Dans l'évangile de Matthieu la Sainte Famille part en Égypte, dans l'évangile de Luc, elle présente l'enfant au Temple puis ne ne part nulle part... Cherchez l'erreur...

  • Le poupon Jésus mais en poupée. le 05.07.2018 19:02 Report dénoncer ce commentaire

    Paroles et actes.

    Oui, il serait temps qu'Orsières, Veysonnaz et Savièse, les hauts lieux de la démocratie chrétienne, accueillent chacun un centre de réfugiés.

  • King david le 05.07.2018 17:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Jus soli

    Exploitent la lois pour se faire entretenir Car les USA Ont le : jus soli Nimporte qui est né sur territoire bateau avion anericain a droit à la nationalité Les migrants viennent en fraude font un bebe qui devient américain et les parents ont le droit de rester et être entretenu par létat ... ce que les socialos ont essayé de faire en Italie