Libération au Brésil

05 février 2011 08:42; Act: 05.02.2011 08:55 Print

Une femme séquestrée pendant 20 ans

La police brésilienne a libéré une femme séquestrée pendant vingt ans chez elle.

Une faute?

La femme, âgée de 45 ans, était emprisonnée par son compagnon de 60 ans dans sa maison de la ville de Mariluz, à 550 km de Curitiba, la capitale du Parana.

La police s'est rendue sur place à la suite d'une plainte d'assistants sociaux. La maison était fermée mais «il était possible d'entendre la voix d'une femme en train de demander de l'aide», selon un communiqué.

L'accusé a laissé entrer la police qui a retrouvé deux armes à feu dans la maison.

Esclave domestique

Après sa libération, «pendant une consultation avec une psychologue, elle (la femme) a raconté que tout moyen de communication était interdit dans la maison» et qu'elle était forcée de réaliser les tâches ménagères, affirme le lieutenant Denis Wellington Viana dans le communiqué.

«Les assistants (sociaux) ont informé la police qu'une personne était emprisonnée depuis vingt ans, et qu'elle devait avoir des problèmes de santé, vu que tout suivi médical lui était interdit», ajoute le texte.

La semaine dernière, une autre Brésilienne souffrant de problèmes mentaux avait été sauvée de son mari qui l'avait enfermée pendant huit ans dans la cave de sa propre maison.

(ats)