France

20 juillet 2014 17:56; Act: 21.07.2014 06:48 Print

Une mini-tornade fait deux morts dans des campings

Un homme d'une cinquantaine d'années et une femme de 46 ans ont été mortellement blessés par des arbres tombés sur des tentes et des caravanes, dimanche en Ardèche.

Une faute?

Une mini-tornade, qui a traversé les départements du Gard et de l'Ardèche, dans le sud-est de la France, a tué deux personnes dimanche après-midi, a-t-on appris auprès de la gendarmerie.

Un Français d'une cinquantaine d'années est mort dans un camping de Saint-Just-d'Ardèche, où des arbres sont tombés sur plusieurs dizaines de tentes et de caravanes. Dans un autre camping, à Saint-Paulet-de-Caisson, une femme de 46 ans a été mortellement blessée par la chute d'un arbre.

«Ces deux communes sont très proches; il s'agit de la même mini-tornade», a déclaré le directeur de cabinet du préfet du Gard.

Au total, plus d'une centaine de caravanes, tentes et mobilhomes ont été touchés par des chutes d'arbres. On déplore également cinq blessés et des dizaines de campeurs ont été évacués, de nombreux arbres menaçant encore de tomber.

«Les intempéries ont traversé les Cévennes et Nîmes avant de remonter vers le Gard rhodanien. Une route départementale a été coupée et de nombreux arbres ont été déracinés», a précisé la préfecture du Gard. La mini-tornade a abattu la plupart des arbres et poteaux électriques de la zone et de nombreux automobilistes ont été par ailleurs bloqués sur des routes coupées par des chutes d'arbres.

Au total, 21 départements de l'est de la France, dont l'Ardèche, avaient été placés en vigilance orange dimanche en raison des risques d'inondations ou d'orages, selon Météo France.

Intensification des orages

Météo-France prévoyait une intensification des orages durant une partie de la nuit de dimanche à lundi dans le sud-est, avec des précipitations abondantes, accompagnés «de fortes rafales de vents et de grêle».

En outre, douze départements du nord-est de la France, proches de la Belgique et de l'Allemagne, avaient été placés en alerte «pluie-inondation».

Samedi, c'est la Normandie qui avait été touchée par de la grêle et des vents violents. Et dans le sud-ouest, plusieurs milliers de foyers sont toujours privés d'électricité.

Ces forts coups de vents accompagnés de grêle ont également interrompu des festivals d'été, notamment le Festival de jazz de Saint-Emilion (sud-ouest), où près de 1000 personnes ont dû évacuer les lieux samedi soir dans la précipitation, et le Festival du Grand Souk où une dizaine de personnes ont été légèrement blessées par la grêle.

(ats/afp)