26 février 2008 07:36; Act: 26.02.2008 07:45 Print

Une photo de Barack Obama en tenue africaine fait polémique

Une photographie circulant sur Internet et montrant le sénateur noir démocrate Barack Obama portant une tenue traditionnelle locale lors d'une visite au Kenya en 2006 est à l'origine d'une polémique dans la campagne présidentielle américaine.

Sur ce sujet
Une faute?

On y voit un Barack Obama coiffé d'un turban et habillé d'une tunique blanche offerts par des habitants de Wajir, dans le nord-est du Kenya, pays dont son défunt père était originaire.

Le site Internet «Drudge Report» a mis en ligne la photo lundi, expliquant qu'elle provenait de l'équipe de campagne d'Hillary Clinton, la grande rivale de M. Obama dans la course à l'investiture démocrate pour la présidentielle de novembre.

Le directeur de campagne d'Obama, David Plouffe, a immédiatement accusé l'équipe de la sénatrice de New York de tactiques «honteuses». La conseillère en politique étrangère du candidat, Susan Rice, a de son côté estimé que l'utilisation de cette photo tendait à suggérer que «les coutumes et les cultures d'autres régions du monde peuvent être ridiculisées ou condamnées».

L'équipe de Mme Clinton n'a pas fait de commentaire sur la diffusion du cliché, mais la directrice de campagne de l'ex-First Lady, Maggie Williams, a accusé le camp Obama d'exploiter l'affaire pour attiser les passions et à détourner l'attention des électeurs.

«Assez», lance Mme Williams dans un communiqué. «Si l'équipe de Barack Obama veut suggérer qu'une photo le montrant habillé en tenue somalienne traditionnelle est susceptible de créer des dissensions, elle devrait avoir honte. Hillary Clinton a porté l'habit traditionnel de pays qu'elle a visités et a fait publier largement ces photos.»

Et d'ajouter: «Ce n'est rien d'autre qu'une tentative manifeste et transparente de détourner l'attention des problèmes graves auxquels notre pays est confronté aujourd'hui et de tenter de créer les divisions que (l'équipe d'Obama) affirme dénoncer.»

Dans une téléconférence avec la presse, le général de l'armée de l'air à la retraite Scott Gration, un conseiller de M. Obama qui l'a accompagné au Kenya il y a deux ans, a expliqué que le sénateur voulait apprendre comment les tribus du pays s'organisaient. Au cours de sa visite, on lui a offert une tenue traditionnelle et on l'a encouragé à l'essayer, a-t-il précisé.

En décembre, deux bénévoles de la campagne de Mme Clinton dans l'Iowa ont démissionné après avoir transmis un courriel mensonger présentant M. Obama comme un musulman susceptible de vouloir détruire les Etats-Unis.

Le sénateur de l'Illinois appartient à l'Eglise unie du Christ -une Eglise protestante- et dit n'avoir jamais été musulman. Des rumeurs circulant sur Internet continuent de lui prêter des liens avec l'islam.

(ap)