Etats-Unis

31 juillet 2018 09:23; Act: 01.08.2018 08:28 Print

Une star du «Watergate» s'attaque à Donald Trump

Les révélations de Bob Woodward sur le scandale du «Watergate» avaient poussé à la démission le président Nixon. Il publie un livre sur le président Trump.

storybild

Bob Woodward dans la Trump Tower à New York City, tout un symbole.

Une faute?

Bob Woodward, l'un des journalistes américains dont les révélations sur le scandale du «Watergate» ont forcé le président Nixon à démissionner, s'attaque au mode de gouvernement du président Donald Trump dans son dernier ouvrage.

«Fear: Trump in the White House», qui sort le 11 septembre, «révèle des détails sans précédent sur la vie pénible dans la Maison Blanche de Donald Trump et sur la manière dont le président prend des décisions sur des sujets majeurs de politique étrangère et intérieure», selon son éditeur Simon & Schuster.

La présidence de M. Trump, débutée voilà moins de deux ans, a déjà été marquée par des départs retentissants de personnalités ou des scandales à propos de dépenses indues et est hantée par la question d'une collusion éventuelle avec la Russie durant la campagne électorale.

Bob Woodward et Carl Bernstein

Symboles du journalisme d'investigation, Bob Woodward et Carl Bernstein avaient mené l'enquête du Washington Post à partir de 1972 sur les ramifications d'une affaire d'espionnage du parti démocrate dite du «Watergate». Leurs révélations ont contraint le président Richard Nixon à la démission, en août 1974.

Le nouveau livre de Bob Woodward, 75 ans, qui fait toujours partie de la rédaction du Washington Post, est le dernier d'une série sur les présidences américaines écrite par le célèbre journaliste.

Selon une personne qui a pu lire le livre, l'ouvrage se base sur des centaines d'heures d'interviews enregistrées avec des sources de première main et fournit un compte-rendu approfondi des pensées et des décisions de Donald Trump sur différents sujets, allant de la sécurité nationale à l'enquête russe.

En plus d'interviewer des douzaines de fonctionnaires de l'administration, Bob Woodward a reçu des notes de service, des documents, des journaux intimes et des mémos, certains manuscrits du président.

Reste désormais à attendre la réaction du locataire de la Maison-Blanche. Donald Trump avait violemment attaqué sur les réseaux sociaux Michael Wolff lorsque ce dernier avait publié «Fire and Fury».

(nxp/afp)