Météo aux Etats-Unis

03 février 2011 08:50; Act: 03.02.2011 09:21 Print

Une tempête hivernale paralyse le trafic

Le centre et le nord-est des Etats-Unis ont été touchés mercredi par une gigantesque tempête hivernale s'accompagnant de neige et de pluies verglaçantes.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

La compagnie de chemins de fer Amtrak a annoncé la suspension des liaisons entre New York et Philadelphie (Pennsylvanie, est) «en raison de problèmes d'alimentation électrique sur les lignes», et l'annulation de dizaines de trains dans la région de Chicago (Illinois, nord), très sévèrement touchée.

A New York, les autorités ont appelé les automobilistes à éviter de circuler en raison du verglas, alors que les trottoirs étaient transformés en périlleuses patinoires. Le métro subissait d'importants retards et de nombreuses lignes de bus étaient suspendues.

Les aéroports du centre, du nord et du nord-est du pays continuaient à annuler des milliers de vols, 5.634 pour la seule journée de mercredi, soit 18% du trafic aérien total, selon le site www.flightaware.com.

A Boston et Chicago, les aéroports étaient fermés, tandis qu'à New York, les terminaux de JFK, La Guardia et Newark (New Jersey) fonctionnaient partiellement, avec des retards et des annulations.

En comptant la journée de mardi, ce sont plus de 15'000 vols qui ont été annulés.

Vaste région touchée


La région affectée par les intempéries s'étend sur 3000 km, du Texas (sud) au Maine (nord-est) et concerne la moitié des 50 Etats américains. Les prévisionnistes s'attendent à ce qu'elle évolue encore pendant plusieurs jours.

Des tornades et des orages violents étaient attendus le long de la frange sud de cette gigantesque tempête hivernale, en Louisiane et dans le Mississippi. Dans le nord de l'Etat de New York, 30 centimètres de neige devaient tomber mercredi.

Outre les pluies verglaçantes, les météorologistes mettaient en garde contre des températures polaires et le vent formait des congères pouvant aller jusqu'à 2,40 mètres de haut dans les régions enneigées.

«Cette impressionnante tempête hivernale va être suivie d'une arrivée d'air arctique puissante» en provenance du Canada, selon le service de météorologie national (NWS).

La température ressentie en raison du vent pourrait chuter à -34, voire -45 degrés dans le Colorado, le Wyoming, le Dakota du Nord et du Sud, le Kansas, l'Idaho et certaines parties du Texas.

État d'urgence

L'état d'urgence a été décrété dans l'Illinois et l'Indiana (nord), le Missouri (centre) et l'Oklahoma (sud), et les réservistes de la Garde nationale ont été appelés à la rescousse pour secourir les automobilistes en difficulté.

Des chutes de neige historiques ont déjà été enregistrées dans le nord-est du pays depuis la fin décembre, lorsque New York avait été paralysée. D'après le maire Michael Bloomberg, la ville n'avait pas vu autant de neige depuis 125 ans en janvier.

Prédictions d'une marmotte

Au beau milieu de cette tempête historique, la marmotte Phil de Punxsutawney (Pennsylvanie) a prédit mercredi une arrivée imminente du printemps.

Selon les organisateurs du traditionnel événement retransmis en direct par les chaînes de télévision le rongeur «n'a pas vu son ombre lorsqu'il est sorti de la tanière où il hibernait».

Lorsque la journée est ensoleillée et que le rongeur «voit son ombre», il faut s'attendre à six semaines d'hiver supplémentaire.

En frac et en haut de forme, les membres du Club de la Marmotte de Punxsutawney ont conclu que l'un des hivers les plus rudes de ces dernières années serait bientôt terminé.

(afp)