Chine

08 décembre 2008 08:59; Act: 08.12.2008 09:04 Print

Une ville de l'est expédie les protestataires à l'asile

Les pétitionnaires d'une ville de l'est chinois, qui cherchent à se rendre à Pékin pour obtenir justice, sont expédiés à l'hôpital psychiatrique, a rapporté lundi «Les Nouvelles de Pékin».

Une faute?

Ils ne sont relâchés que lorsqu'ils s'engagent à renoncer à aller à la capitale.

Le système des pétitionnaires, hérité de l'époque impériale, permet aux provinciaux de s'adresser au gouvernement central s'ils s'estiment victimes d'injustices, dévoilant aussi la face sombre de la Chine.

Cependant, à Xintai, une ville de la province du Shandong de plus d'un million d'habitants, au moins 18 pétitionnaires ont été interpellés et placés dans un établissement psychiatrique, où certains ont été drogués lorsqu'ils protestaient, selon le quotidien de Pékin.

Les arrestations ont lieu au moins depuis 2006, selon un fonctionnaire à la retraite anonyme, cité par le journal.

Le responsable de l'établissement psychiatrique, Wu Yuzhu, a admis qu'il hébergeait «beaucoup» de pétitionnaires, aux frais du gouvernement local.

«Soigné» de force

Parmi eux, Sun Fashi, un paysan de 57 ans, qui se bat depuis des années pour obtenir une compensation financière après un affaissement de terrain sur ses terres dû à l'extraction minière excessive.

Sun a été enlevé le 19 octobre alors qu'il se rendait à Pékin et, après avoir été envoyé à l'hôpital, il y a été attaché à plusieurs reprises, drogué et menacé par le personnel et les autres patients, affirme le journal.

«Les médecins disaient, 'Cela nous est égal si tu es malade ou pas. Si le gouvernement t'envoie, nous allons te soigner'», a déclaré Sun aux «Nouvelles de Pékin». Il a été relâché le 12 novembre après avoir signé une lettre où il s'est engagé à renoncer à se rendre à Pékin.

(ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Pat le 08.12.2008 12:01 Report dénoncer ce commentaire

    Plus rien de m'étonne de la Chine !

    Une seule solution : boycotter (ce que je fais depuis longtemps) tous les produits en provenance de la Chine qui soit nous empoisonnent, soit sont fabriqués dans des conditions inacceptables pour les employés chinois. Achetons Suisse ! La Chine doit comprendre que nous désapprouvons sa politique

  • Rose le 08.12.2008 17:28 Report dénoncer ce commentaire

    La Chine est toujours une dictature

    Sa conversion au capitalisme n'a rien changé au comportement anti-démocratique de ses dirigeants.

Les derniers commentaires

  • Rose le 08.12.2008 17:28 Report dénoncer ce commentaire

    La Chine est toujours une dictature

    Sa conversion au capitalisme n'a rien changé au comportement anti-démocratique de ses dirigeants.

  • Pat le 08.12.2008 12:01 Report dénoncer ce commentaire

    Plus rien de m'étonne de la Chine !

    Une seule solution : boycotter (ce que je fais depuis longtemps) tous les produits en provenance de la Chine qui soit nous empoisonnent, soit sont fabriqués dans des conditions inacceptables pour les employés chinois. Achetons Suisse ! La Chine doit comprendre que nous désapprouvons sa politique