Kenya

25 juillet 2018 16:07; Act: 25.07.2018 17:54 Print

Une voie ferrée en pleine réserve naturelle

Le parc national de Nairobi va être traversé par la première ligne de train à grande vitesse du pays en cours de construction.

Une faute?

Le seul parc national au monde qui soit accolé à une capitale, qui lui vaut souvent son appellation de «Capitale mondiale de la vie sauvage», est transpercé, pilier après pilier, par une voie de chemin de fer qui accueillera la seule ligne à grande vitesse du pays, relate la BBC.

Le rail devrait permettre de relier le port de Mombasa à la capitale, un parcours de plus de 500 kilomètres qui plonge dans le parc national, relève «Mashable». Les rails, surélevés, devraient en théorie permettre aux animaux de la savane de s'ébrouer librement, estime Atanas Maina, de Kenya Railways, au micro de la BBC et aux quelque 120'000 visiteurs annuels de venir plus facilement sans doute.

Les défenseurs de l'environnement s'étranglent. Le 13 juillet dernier, l'ONG Wildlife Direct déplorait déjà la mort inopinée de 8 rhinocéros noirs, une espèce rare, survenue lors de leur transfert du Parc national de Nairobi pour le nouveau Tsavo East National Park.

(mam)