Union européenne

16 juillet 2019 06:58; Act: 16.07.2019 14:14 Print

Ursula von der Leyen face au verdict du Parlement

La ministre allemande saura mardi soir si elle est élue à la tête de la Commission européenne par les eurodéputés.

storybild

Ursula von der Leyen a besoin de 347 voix pour être élue à la tête de la Commission européenne. (Photo d'archives) (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Deux semaines auront-elles suffi à Ursula von der Leyen pour convaincre les eurodéputés? Les élus vont décider mardi soir s'ils élisent ou non la ministre allemande à la tête de la Commission européenne lors d'un vote couperet, car il n'offre pas de seconde chance.

L'attitude des élus eurosceptiques pourrait être déterminante. Ils pourraient faire pencher la balance en sa faveur mais ce soutien serait embarrassant pour la prochaine présidente de la Commission. 374: c'est le nombre magique -- celui de la majorité absolue au Parlement -- que la ministre, proche d'Angela Merkel, doit obtenir pour succéder en novembre à un autre chrétien démocrate, le Luxembourgeois Jean-Claude Juncker, pour un mandat de cinq années.

Le vote débutera dans l'hémicycle de l'institution à Strasbourg à 18H00 (16H00 GMT) et son résultat devrait être annoncé aux alentours de 19H30/20H00. Avant cela, Ursula von der Leyen, 60 ans, tentera de convaincre les réticents lors d'un débat de plus de trois heures à partir de 09H00. Ursula von der Leyen a été désignée candidate pour la fonction suprême des institutions européennes début juillet par les Etats membres au terme d'un sommet laborieux.

Sous l'impulsion du président français Emmanuel Macron, les chefs d'Etat et de gouvernements ont décidé de faire fi de la règle du «Spitzenkandidat», la tête de liste élue par les partis, qui avait prévalu pour l'élection de Jean-Claude Juncker en 2014. Ils ont désigné comme leur candidat une personnalité qui n'a pas fait campagne pour les élections européennes de fin mai.

«Ce sera un petit oui»

Si elle obtient la majorité absolue, Ursula von der Leyen sera la première femme à prendre la tête de la Commission et le premier citoyen allemand depuis 52 ans. Si elle échoue, elle n'aura pas le droit à une seconde chance. Le Conseil européen aurait alors un mois pour présenter un nouveau candidat, qui serait soumis au vote du Parlement en septembre. Cela risquerait d'enfoncer davantage l'Union européenne dans une crise institutionnelle, alors que la question du Brexit n'est toujours pas close.

Un tel scénario ne s'est jusqu'à présent jamais produit et une seule fois, en 2009, le vote avait été repoussé à septembre, pour laisser le temps au Portugais José Manuel Barroso de convaincre les eurodéputés de le reconduire dans ses fonctions.

«Quoiqu'il arrive, je démissionnerai de mon poste de ministre de la Défense ce mercredi pour servir l'Europe avec toutes mes forces», a annoncé Ursula von der Leyen lundi après-midi sur Twitter.

Le scrutin va se dérouler à bulletins secrets, ce qui autorise les députés à rompre avec les consignes de vote de leurs familles politiques. «Ce sera un petit oui (...) Elle sera élue avec moins de voix que Juncker il y a cinq ans», a prédit une source européenne. Ce dernier avait été élu avec 422 vote pour et 250 contre.

Les eurosceptiques sont partagés

Officiellement, le PPE (droite, 182 élus), votera en bloc pour Ursula von der Leyen, malgré la frustration provoquée par l'élimination de son Spitzenkandidat, l'Allemand Manfred Weber, réélu à la présidence du groupe au Parlement. Lundi après-midi, Ursula von der Leyen est revenue à Strasbourg s'entretenir avec eux pour éviter toute dissension. «Une absence ou une abstention, c'est considéré comme un vote contre», a averti un responsable du groupe.

Deuxième et troisième formations du Parlement européen, les socialistes (154 élus) et les libéraux-centristes de Renew Europe (108 élus), formation à laquelle appartiennent les macronistes français, ne se sont pour l'instant engagés à rien. Ils se décideront à l'issue du débat mardi matin et sur la base des engagements politiques pris par la candidate, notamment en matière de partage des pouvoirs.

Les Verts (74 élus) et l'extrême gauche (GUE/NGL, 41 élus) ont d'ores et déjà exclu de voter pour Mme von der Leyen. Les eurosceptiques sont, de leur côté, plus partagés. Les Conservateurs et réformistes (CRE, 62 élus, dont ceux du PiS polonais) ont promis d'être «pragmatiques» dans leur décision.

Le groupe d'extrême droite «Identité et Démocratie» (73 membres, dont ceux de la Lega italienne, du Rassemblement national RN français et de l'Afd allemand) a jugé «peu probable» un vote en sa faveur.

(nxp/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Marie le 16.07.2019 11:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ouvrez vos livres d'histoire

    41 élus d'extrême gauche, donc des communistes ça n'inquiète personne? Ça martel à longueur de journée et dans toute la presse mainstream toute acquise à la gauche que l'extrême droite est le mal absolu mais historiquement les communistes ont fait beaucoup plus de victimes que les 2 guerres réunies, rien que la révolution socialiste en Chine a fait pas loin de 70 millions de victime en 4ans, morts de faim au nom de l'idéologie malade de la gauche. Mais là évidemment y a plus personne pour oser en parler et mettre hors d'état de nuire ces nuisibles d'extrême gauche.

  • Mise En Perspective le 16.07.2019 12:27 Report dénoncer ce commentaire

    Démocratie européenne !

    Mais oui, mais oui, l'UE est démocratique. La nouvelle dirigeante qui va venir nous faire les gros yeux est une personne qui n'a jamais été élue et qui à été désignée lors d'un marchandage par Emanuel Macron (18% des électeurs français en 2017, combiens aujourd'hui ?) et Angéla Merkel (32% des électeurs allemand en 2017, combien aujourd'hui ?). Elle a donc été désigné par les représentant peu convaincant de deux pays représentant 150 millions d'habitant sur ensemble de 500 millions. Finalement, cette dame, elle représente qui ? Pas grand monde !

  • Fgml le 16.07.2019 10:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pourquoi Strasbourg ?

    ah oui les français pensent que l'Europe et la CE c'est la France (un remake de USA)

Les derniers commentaires

  • Mise En Perspective le 16.07.2019 12:27 Report dénoncer ce commentaire

    Démocratie européenne !

    Mais oui, mais oui, l'UE est démocratique. La nouvelle dirigeante qui va venir nous faire les gros yeux est une personne qui n'a jamais été élue et qui à été désignée lors d'un marchandage par Emanuel Macron (18% des électeurs français en 2017, combiens aujourd'hui ?) et Angéla Merkel (32% des électeurs allemand en 2017, combien aujourd'hui ?). Elle a donc été désigné par les représentant peu convaincant de deux pays représentant 150 millions d'habitant sur ensemble de 500 millions. Finalement, cette dame, elle représente qui ? Pas grand monde !

    • Jean-Marc Monfort le 16.07.2019 13:39 Report dénoncer ce commentaire

      @ Mise en perspective

      Mesdames Von der Layen et Lagarde représentent le meilleur et le plus subtil des équilibres politiques possibles, longuement négocié à très haut niveau par les représentants légitimement élus des plus grands pays européens. Seules la recherche du consensus et la volonté d'y parvenir permettent d'aboutir à des solutions acceptables pour tous, et donc à la stabilité recherchée. D'ailleurs, les nominations au CF se passent de la même manière.

    • Marc Navet le 16.07.2019 14:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Mise En Perspective

      Avant de critiquer qui que vous soyez faites vos preuves et ne vous cachez pas....

    • Mise en perspective le 16.07.2019 15:08 Report dénoncer ce commentaire

      Ne vous cachez pas....

      Ne vous cachez pas dits Marc Navet. Vous même êtes producteur de cinéma travaillant sans pseudonyme sans doute ? vous venez d'Orcel peut être Marc non ? Vous faites des filmes sur la pétanque (les boules) avec des compétitrices féminines dotée d'Obut (les boules) ?

    • Mise en perspective le 16.07.2019 15:59 Report dénoncer ce commentaire

      @Jean-Marc Monfort

      "Mesdames Von der Layen et Lagarde représentent le meilleur et le plus subtil des équilibres politiques possibles" accord trouvé entre un président français "venu en une nuit tel un potiron" représentant on ne sait quels intérêts et une chancelière allemande potentiellement sous influence de ceux qui ont piraté son téléphone (c'est de notoriété publique). Ou est l'intérêts des peuples européens la dedans ?

    • Pensif12 le 16.07.2019 16:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Mise En Perspective

      Vous êtes élu le jour de l'élection pour une certaine période. Les autres chiffres sont des estimations d'institutions de sondage. Ils n'ont aucune valeur légale pour changer les dirigeants. C'est valable aussi en Suisse. Vos élucubrations sont d'une bêtise affligeante. De même que votre affirmation, elle n'a jamais été élue. Pourquoi ce système est en place dans l'UE? Parce que , comme en Suisse, ces équilibres ont comme but de permettre aux petits états d'être représenté au même titre que les plus peuplé.

    • Mise en perspective le 16.07.2019 16:52 Report dénoncer ce commentaire

      @Pensif12

      Le système mis en place dans l'UE n'a riens a voir avec la démocratie Suisse. L'agenda et le choix des textes législatifs appartiens à la commission, c'est donc cet organisme non élu qui a en fait le pouvoir politique dans l'UE. Selon les sujets, le parlement n'a qu'un rôle consultatifs et n'élit pas individuellement les membres de la commission. Enfin, il n'y as aucun mécanisme d'initiative ou de référendum populaire pour corriger une éventuelle dérive. Le résultat des référendums nationaux dérangeants ont été ignorés et maintenant, il n'y en as plus. Ou voyez vous de la démocratie ?

    • Boris le 16.07.2019 17:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Mise En Perspective

      Écoutez vous les Suisses , regardez votre politique de fachiste de votre premier parti UDC qui a deux conseillers fédéraux! J'ai double nationalité ....cela fait plus de vingts cinq ans que je voyage avec un passeport européen , et que je n'ai plus renouvelé le passeport suisse! Pour info avant d'entendre des critiques sur les Français: je ne suis pas Français.....

    • Mise en perspectives le 16.07.2019 18:17 Report dénoncer ce commentaire

      @Boris

      Je constate que vous déviez le débat mais que vous n'apportez aucun contre argument aux faits que j'expose, ce qui est normal, vu qu'il s'agit de faits. Accessoirement, votre cas illustre simplement que notre pays est très progressiste puisque des gens qui ne se sentent pas du tout faisant partie de notre population ("vous les Suisses") en obtiennent la nationalité et la conservent.

    • Luc le 16.07.2019 23:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Mise En Perspective

      Si vous savez lire, vous lirez qu'elle est élue par le parlement européen qui est lui-même élu par les citoyens, exactement comme un conseiller fédéral. Alors donc nos sept sages ne sont pas démocratiquement élus si je suis votre raisonnement. Apprenez à réfléchir.

    • Marc le 16.07.2019 23:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Mise en perspective

      Vous feriez mieux d'arrêter les frais, vous vous enfoncez chaque fois un peu plus.

    • Marc le 16.07.2019 23:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Mise en perspectives

      Vous êtes insupportable.

    • Jee-el le 17.07.2019 03:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Pensif12

      la représentation des petits états.. sur les 21 postes les plus important dans l'UE, 11 sont à l'Allemagne, 2 à la F (dont 1 plus US que F), 3 à l'Italie (dont un journaliste...) 1 à l'Irlande (quasi du folklore), 1 à l'Espagne, 3 à la Belgique (dont 1 germano-belge). ce qui fait que D supervise et cadenasse l'ensemble...

    • popeye le 17.07.2019 18:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Boris

      Surtout ne renouvelle pas le passeport qu'on t'avais sûrement gentiment offert ! éventuellement vu ton pseudonyme demande le passeport russe !

  • Marie le 16.07.2019 11:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ouvrez vos livres d'histoire

    41 élus d'extrême gauche, donc des communistes ça n'inquiète personne? Ça martel à longueur de journée et dans toute la presse mainstream toute acquise à la gauche que l'extrême droite est le mal absolu mais historiquement les communistes ont fait beaucoup plus de victimes que les 2 guerres réunies, rien que la révolution socialiste en Chine a fait pas loin de 70 millions de victime en 4ans, morts de faim au nom de l'idéologie malade de la gauche. Mais là évidemment y a plus personne pour oser en parler et mettre hors d'état de nuire ces nuisibles d'extrême gauche.

    • Yannick le 16.07.2019 13:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Marie

      Extrême droite ou extrême gauche, les deux ont amener des guerres par 2 fois avec plusieurs millions de morts comme résultats. Malheureusement l'être humain ne retient pas la leçon, on sait tous très bien que l'extrême est pour les interêts strictes du pays et seulement du pays (ce qui est bien) mais quand des intérêts sont partagés par plusieurs pays, on est tenté de dire que ça appartient à nous et pas aux autres. La guerre arrivera si l'UE est complètement dissolu, les Russes seront contents pareil pour les chinois. Et nous en Suisse on vivra dans nos bunker et nos ratio de patates.

  • Fgml le 16.07.2019 10:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pourquoi Strasbourg ?

    ah oui les français pensent que l'Europe et la CE c'est la France (un remake de USA)

    • Marc Navet le 16.07.2019 14:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Fgml

      Quand votre pays fera parti de l UE alors vous pourrez donner votre avis !!!!

    • Fgml le 17.07.2019 04:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Marc Navet

      le miens est entré avant le tiens Monsieur...

    • zigouille le 17.07.2019 18:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Marc Navet

      Mais pourquoi pas donner notre avis alors que l'UE réclame continuellement des milliards à la Suisse ! HOP Suisse !

  • Belogic le 16.07.2019 08:07 Report dénoncer ce commentaire

    Dites 33

    Je pense que ce serait une excellente décision. Avec sa formation de base comme médecin, elle pourrait peut-être trouver un remède pour soigner cette UE très malade, sans encore être aux portes des soins intensifs.

    • Marie le 16.07.2019 11:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Belogic

      Quand on voit les dirigeants malades ou avec des addictions il y a de quoi se préoccuper, sans parler de cette affreuse gérontocratie, il est temps de laisser la place aux jeunes, sains d'esprit et de corps pour une fois!

    • Mary Gnan le 16.07.2019 11:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Marie

      T'as raison, laisse-leur la place...

    • Garant le 16.07.2019 11:39 Report dénoncer ce commentaire

      On en a des jeunes

      Tous derrière Macron.

    • Derriére le 16.07.2019 13:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Garant

      Hummmm ça promet ...

    • Lorenzo le 16.07.2019 13:12 Report dénoncer ce commentaire

      @Marie

      Le problème est que quand tu arrives dans ces hautes sphères de la politique, tu n'es plus vraiment sain d'esprit.

    • Pinardf le 17.07.2019 18:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Belogic

      Elle pourrait soigner l,alc....lo junki