Canada

06 novembre 2017 07:39; Act: 06.11.2017 07:39 Print

Valérie Plante, première femme maire de Montréal

Agée de 43 ans, la nouvelle élue a devancé de six points le maire sortant Denis Coderre, battu après un seul mandat.

storybild

Le maire sortant Denis Coderre a dû s'incliner devant Valérie Plante. (Photo: Radio Canada)

Une faute?

La ville canadienne de Montréal a porté dimanche à la mairie, pour la première fois, une femme, Valérie Plante. La nouvelle élue de 43 ans sera aussi la seule femme à diriger une grande métropole en Amérique du Nord.

«375 ans après Jeanne Mance», française et fondatrice de la ville, «Montréal a enfin sa première mairesse», a déclaré dans un grand éclat de rire Valérie Plante juste après l'annonce de sa victoire devant ses partisans.

«L'homme de la situation», tel était le slogan frondeur de la campagne de Valérie Plante qui, avec plus de 51% des suffrages, a devancé de six points le maire sortant Denis Coderre, qui était également président de Metropolis, l'association des grandes métropoles mondiales.

Félicitations de Trudeau

Annoncée battue en début d'été, Valérie Plante a mené une campagne de terrain sur des thèmes comme la solidarité sociale, la protection des femmes et la vie des quartiers. Après avoir reconnu sa défaite après un seul mandat, Denis Coderre a félicité Valérie Plante et a annoncé qu'il quittait «la vie politique municipale», laissant la porte ouverte à d'autres mandats électifs.

«Félicitations à Valérie Plante, toute première femme élue mairesse de Montréal», a écrit sur Twitter le premier ministre Justin Trudeau, également député de l'agglomération.

(nxp/ats)