Présidentielle 2012

16 janvier 2012 23:08; Act: 23.01.2012 15:15 Print

Vers un duel Le Pen - Mélenchon au 2e tour...

Les partis des extrêmes (Front national et Front de Gauche) sont ceux qui savent le mieux mobiliser leurs militants sur le Net, à en croire les premiers résultats de notre sondage «Elysée 2012».

Sur ce sujet
Une faute?

20 minutes online vous propose, depuis jeudi 12 janvier, de répondre à la question «Pour qui voteriez-vous à l'élection présidentielle française?». Parmi la vingtaine de candidats plus ou moins sérieux qui briguent le poste à l'Elysée, nous vous avons proposé de nous indiquer lequel avait votre préférence parmi les six principaux prétendants à la présidence de la France.

Sondage
Pour qui voteriez-vous à l'élection présidentielle française?
13 %
10 %
35 %
6 %
3 %
20 %
5 %
8 %
26714 participants

Après 5 jours et près de 9500 votes, les résultats intermédiaires peuvent surprendre les analystes politiques, avec un duel qui s'annoncerait aussi inattendu qu'explosif pour le second tour. Marine Le Pen y affronterait Jean-Luc Mélenchon. La présidente du FN arrive confortablement en tête des intentions de vote avec plus de 30%, alors que le candidate du Front de Gauche engrange quant à lui 25% des voix.

Eva Joly larguée

Nicolas Sarkozy (UMP) et François Hollande (PS) suivent avec 10%. François Bayrou du MoDem récolte 7% des suffrages, alors qu'Eva Joly , du mouvement Europe Écologie Les Verts (EELV), est bonne dernière et ferme la marche avec 4% des voix.

Selon les résultats provisoires de notre sondage, 6% des internautes soutiennent un ou une autre candidat(e) (cf. notre diaporama) et 6% ont indiqué tout simplement «s’en ficher» (de cette élection).

Des militants plus ou moins actifs?

A relever que ce sondage n'est qu'une représentation des opinions du lectorat de 20 minutes online. Chaque internaute peut en théorie y prendre part une fois par jour. Certaines astuces informatiques peuvent toutefois permettre à certains militants motivés de voter plusieurs fois. Ces résultats montrent aussi la capacité de certains partis (le FN et le Front de Gauche) à motiver leurs militants, notamment via les réseaux sociaux, afin de les faire participer à un sondage, même sur un site étranger.

Ainsi, à défaut d’être certains de briller au 1er tour, le 22 avril prochain, certains candidats assurent déjà sur le web... Si vous souhaitez renverser (ou renforcer) la tendance, notre sondage se poursuit.

(gco)