Côte d'Ivoire

03 octobre 2011 06:39; Act: 03.10.2011 06:44 Print

Violente manifestation de jeunes à Abidjan

De jeunes Ivoiriens ont violemment manifesté dimanche à Abidjan à la suite d'un incident impliquant un homme d'affaires libanais qui a débouché sur la mort de deux individus.

Sur ce sujet
Une faute?

Dans le quartier chic de Marcory (sud de la capitale économique), plus d'une centaine de jeunes en colère ont sillonné les rues en caillassant des bâtiments, cherchant à s'en prendre notamment aux intérêts des Libanais, nombreux dans la zone, ont indiqué des sources sécuritaires.

La situation était «très tendue» et «les Libanais se sont enfermés chez eux» dans ce quartier aux villas ultra-sécurisées, a déclaré un responsable policier. Déployée sur les lieux, la police a ramené un calme relatif dans l'après-midi, a affirmé une source diplomatique.

Selon plusieurs sources, les violences ont éclaté après un différend entre un commerçant libanais et deux individus, tués à la suite de l'intervention de la police appelée sur place.

Le ministre de l'Intérieur confirme

Le ministère de l'Intérieur a confirmé que l'incident impliquait un «opérateur économique libanais» et que les «émeutes» avaient démarré après la mort des deux hommes, dont l'identité restait incertaine.

Dans le quartier «l'ordre est revenu, des équipes des unités d'intervention sont sur place», a-t-on ajouté.

Estimée à quelque 80.000 personnes, la communauté libanaise de Côte d'Ivoire est la plus importante communauté non-africaine du pays. Son poids économique est considérable et alimente un fort ressentiment au sein de la jeunesse la moins favorisée, favorisant régulièrement des incidents de ce genre.

(afp)