Maltraitance d'enfants

16 février 2011 14:45; Act: 16.02.2011 15:25 Print

Virée pour avoir «désodorisé» ses élèves

Une enseignante britannique a été radiée du registre professionnel pour avoir sprayé avec du désodorisant des enfants bengalis sentant «l’oignon et le curry».

Une faute?

L’enseignante qui a sprayé des enfants asiatiques qui sentaient le curry avec du désodorisant a été exclue de sa classe mercerdi. Elizabeth Davies, âgée de 50 ans, a été radiée du registre des enseignants pour une période minimale de deux ans. Elle a été reconnue coupable d'humiliation sur des enfants âgés entre trois et six ans dans sa classe d’école primaire par le Conseil général d’enseignement du Pays de Galles, siégeant à Cardiff.

Relents de curry et d'oignon

L'enseignante avait déclaré, avant d’asperger les enfants avec un désodorisant, «voilà une bouffée d’air venant du paradis». Elle accusait des enfants bengalis de sentir «l’oignon et le curry» et a encouragé ses collègues à faire de même.

Elle a ensuite laissé ses élèves mouillés ou souillés sans les changer et a empêchés ses collaborateurs de le faire. Les enfants ont dû rester debout sur du papier journal, sales ou trempés, jusqu’à ce que leurs parents viennent les chercher.

«Inacceptable»

Sa conduite a été jugée inacceptable par le Conseil. Elle avait été suspendue 18 mois de son poste en avril 2009 car de lourds soupçons pesaient sur elle. L’une de ses assistantes a déclaré devant le Conseil qu’elle croyait que le discrimination des élèves de Mme Davies était fondée sur des critères raciaux.

(cdu)