Union européenne

08 novembre 2019 22:15; Act: 09.11.2019 15:22 Print

Von der Leyen: «Le choc du Brexit a renforcé l'UE»

À la veille de l'anniversaire des 30 ans de la chute du mur de Berlin, la future présidente de la Commission européenne a loué l'alliance des 27.

storybild

«Aussi paradoxal que cela semble, le choc du Brexit a renforcé notre union», a déclaré Ursula von der Leyen. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

La présidente désignée de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a estimé vendredi que le «choc du Brexit» avait «renforcé» l'Union européenne. Elle a aussi fait l'éloge de l'Otan, au lendemain de critiques du président français Emmanuel Macron.

«Ensemble dans les négociations»

«Aussi paradoxal que cela semble, le choc du Brexit a renforcé notre union. Car il ne montre pas seulement ce que cela signifie de quitter l'UE mais aussi ce que chaque pays gagne en faisant partie de l'Union européenne», a affirme la responsable allemande à Berlin à la veille des célébrations du 30e anniversaire de la chute du Mur de Berlin.

«L'expérience du Brexit a rappelé à beaucoup de ceux qui doutaient de l'UE» les bénéfices qu'ils pouvaient tirer de cette alliance, a insisté l'ancienne ministre de la Défense d'Angela Merkel. «Aussi différents que nous soyons, les 27 pays de l'UE sont ensemble dans les négociations sur le Brexit», a-t-elle aussi souligné.

Les difficultés actuelles autour des conditions de la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne paralysent et divisent le pays depuis le vote des Britanniques en 2016, et le Brexit a déjà dû être repoussé à trois reprises. Des législatives anticipées doivent avoir lieu le 12 décembre, pour une sortie de l'UE prévue fin janvier.

Les négociations de sortie de l'UE ont longtemps achoppé sur la question de la frontière entre l'Irlande et le Royaume Uni avant d'aboutir finalement à un compromis. Ce compromis n'a toutefois pas été encore adopté au Parlement britannique.

«Ecran protecteur de la liberté»

Par ailleurs, Ursula von der Leyen a qualifié vendredi l'Otan de «remarquable» institution, au lendemain des critiques du président français Emmanuel Macron qui a parlé d'une Alliance atlantique en état de «mort cérébrale».

«En dépit de tous les remous des dernières semaines, je trouve que l'Otan s'est montrée remarquable en tant qu'écran protecteur de la liberté», a-t-elle affirmé. «L'Histoire de l'Europe ne peut pas être racontée sans celle de l'Otan», a-t-elle ajouté, insistant sur le fait qu'il s'agissait de «la plus puissante alliance de défense dans le monde».

Le président français Emmanuel Macron avait jugé jeudi que l'Alliance atlantique était en état de «mort cérébrale». Il avait déploré le manque de coordination entre les Etats-Unis et l'Europe et le comportement unilatéral de la Turquie, membre de l'Alliance atlantique, en Syrie.

En visite en Allemagne, le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a lui aussi jugé vendredi que l'Otan courait «le risque de devenir obsolète» si les dirigeants ne respectaient pas leurs engagements, en particulier de financement.

Une critique à peine voilée à l'égard de Berlin. L'Allemagne est très critiquée par Washington pour être très éloignée de l'objectif que se sont fixés les pays membres de l'Alliance atlantique, de tendre vers une part de 2% de leur produit intérieur brut consacrée aux dépenses militaires. Berlin est autour de 1,2%.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Jean Dupont le 08.11.2019 23:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Accord cadre non

    La plus grande crainte de l'UE est qu'après le Brexit le Royaume-Uni s'en sorte mieux qu'avant et que ça donne des idées à d'autres pays membres.

  • Etienne le 08.11.2019 22:55 Report dénoncer ce commentaire

    Encore faudrait il...

    que ledit Brexit soit fait... alors nous verrons si cette UE est aussi solide que Mme Leyen le prétend... pour les anglais je ne me fais pas trop de soucis pour eux ils retrouveront leur souveraineté et leur démocratie.

  • JANRESTE SUISSE le 08.11.2019 23:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    NON AU JOUG ALLEMAND

    Le seul pays a tirer un bénéfice de l'UE est l'Allemagne, la petite protégée de Merkel ne veut dire le contraire. À jamais n'adhérons à cette UE et référendum si signature des accords cadres.

Les derniers commentaires

  • Aléa jacta est le 10.11.2019 16:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    s'ils sont assez sages et soumis, on les fera part

    L'Europe est morte, vive la future Suisse des 50 cantons... Si les européens sont assez sages et soumis, on les fera participer à notre union douanière en ne leur demandant qu'un milliard de cohésion chaque année...

  • LFM le 09.11.2019 16:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Continuez à prendre les européens pour de cons.

    Madame, à quoi bon renverser la vapeur de ce qu'à dit la chancelière allemande et Emmanuelle Macron ? D'une part l'UE n'a jamais été dans un état aussi pitoyable et concernant l'OTAN, tout le monde sait que ça ne sert que les intérêts américains. C'e n'est pas l'UE qui est mal en soit, ce sont toutes les dérives qui s'y passent et dans le plus pur obscurantisme. Ce n'est pas du tout l'Europe que voulait Jacques Delors, qui lui travaillait dans le seul but que tous les européens s'y retrouvent. On est loin du compte. Avec votre discours, vous courez à la dissolution de celle-ci, et d'ici peu.

  • Marie le 09.11.2019 13:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La faillite annoncée de l Ue

    Mais pas financièrement !

    • LFM le 09.11.2019 16:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Marie

      Pas financièrement ? Et tu sais pourquoi ? Explique nous. Concernant l'EURO, cette monnaie va sauter un jour ou l'autre, pas du fait de tous ces privilégiés de Bruxelles, mais sur la pression des peuples européens. Il n'y a que l'Allemagne qui n'y trouvera pas son compte et n'a aucun intérêts que ceci se produise. A cause de cette mafia bruxelloise, qui ´ travaille ´ dans l'obscurantisme sans avoir de compte à rendre aux peuples. C'est eux les traitres qui n'ont pas respectés les mandats que les citoyens européens avaient mis entre leurs mains. La facture va être salée. La déroute totale.

  • Ouèsava le 09.11.2019 12:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ah oui ?

    Se taper sur le ventre parce que les 27 sont capables de consacrer toute leur énergie pendant des mois à blablater autour du Brexit alors que les migrations internes à l'Europe ne sont pas résolues, que les systèmes fiscaux rendent toute harmonie illusoire, que laTurquie fait n'importe quoi (côte OTAN) mais qu'il ne faut surtout pas démanteler l'OTAN et le remplacer par une Europe autonome, c'est légèrement ridicule il me semble.

    • Aléa jacta est le 10.11.2019 16:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Ouèsava

      C'est comme le milliard de cohésion qu'on nous demande de payer chaque année. J'espère au moins qu'ils baisseront la facture après le brexit, car niveau cohésion c'est pas trop ça...

  • Absent le 09.11.2019 07:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas d'Europe

    L'UE, c'est quoi??? A part des très vieux politicards en fin de vie politique qui règnes sur les fonds extirpés à nous tous,!? Pas d'armée Pas de politique claire A la merci des Russe et Américains ainsi que Chinois Aucune position sur l'OTAN Pas de réaction lors d'agressions du moyen Orient. Pas de stratégie sur l'émigration et sur l'Ordre hiérarchique des pays. Deux pays dirigeants qui font ce qu'ils veulent chacun de son côté... et j'en passe