Suisse romande

03 novembre 2015 18:10; Act: 04.11.2015 09:36 Print

«Adieu! Dis voir, tu causes un français droit local, toi»

par Francesco Brienza - Un sondage auprès de 10'000 francophones casse certains préjugés sur le langage parlé. Tour d’horizon des subtilités marquantes.

Sur ce sujet
Une faute?

Dire «adieu» à la place de bonjour: cette spécialité romande a souvent suscité les railleries des Français. Pourtant, on la retrouve jusque dans... les Pyrénées! C’est ce que démontre un sondage réalisé cet été auprès de 10 000 personnes – en Suisse comme dans l’Hexagone – par les universités de Neuchâtel, de Genève et de Zurich. En termes de succès, l’enquête a dépassé toutes les attentes. «Les gens n’ont pas seulement répondu, se félicite Federica Diémoz, la prof à la tête de l’étude. Ils ont aussi fait des commentaires et formulé des propositions. Le parler local reste une fierté intimement liée à l’identité de chacun.»

Les participants ont été échantillonnés selon leur âge, leur niveau socioprofessionnel et leur origine. Ainsi, le questionnaire permet de casser certaines idées reçues. «Avoir meilleur temps de» n’est pas une expression typiquement suisse. Elle est utilisée en Haute-Savoie et en Franche-Comté. Elle compte même quelques adeptes jusqu'à Lyon. «Etre déçu en bien» n’a rien d’exclusivement vaudois. Tous les Welsches l’utilisent. «Oser» quelque chose dans le sens de «pouvoir»? La formule n’est en revanche courante que dans l’Arc jurassien. Tout comme la phrase «c’est droit ce que je lui ai dit» pour signifier que «c’est exactement ce que je lui ai dit».

L’objectif de ce sondage est d’évaluer la vitalité de certaines expressions du français parlé en Suisse romande. L’étude se poursuit. Ne restera ensuite qu’à trouver le financement qui permettra de valoriser ces données.

Participez à l'enquête en cliquant ici.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Julie le 03.11.2015 18:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    5 verbes dans 1 phrase

    Regarde voir çui-ci monter aller traire les vaches !

  • sev.b le 03.11.2015 19:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    parlons vaudois

    adieu! moi j'essaye, le plus possible d'utiliser des termes vaudois, pour faire perpétuer ce patois. emmoder la voiture, s'assoir à boclon, s'emmifourler, ou de bleu... aujourd'hui, ça roye bien, je vais rester à la chotte, sont dans mon vocabulaire courant. vive nos racines! et j adore entendre nos aînés parler le patois. Je m'en lasse pas ;)

  • Julia le 03.11.2015 19:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Genevoise

    De bleu de bleu, fière d'être genevoise pure souche et de ne pas parler le français comme une parisienne. C'est ça la diversité des différentes régions, l'accent et le vocabulaire utilisé. Bon assez parlé, je ferme mon clapet et vais passer la panosse Sur les catelles de la cuisine.

Les derniers commentaires

  • Dany Tonnelier le 05.11.2015 11:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Parlons bien

    Parlons de la manière la plus académique possible. 1) pour se. faire comprendre d'autres francophones 2) afin d'enseigner notre belle langue aux non francophones.

  • Cumulus le 04.11.2015 12:26 Report dénoncer ce commentaire

    Nord Vaudois

    Nord vaudois d'origine, je travaille sur Lausanne, et mes mots et expressions font parfois bien sourire, et je ne me gêne surtout pas de les employer, aguiller, déguiller, foutimacer, aller au ruclon, pedzer, épécler, etc.. font partie de mon quotidien.

  • Bechnatte le 04.11.2015 09:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ajoie quand tu nous tiens

    qu'est-ce ç'a dire ? (parler ajoulot qui veut dire : comment cela se fait-il) Il roye (il pleut). Y'a chez Emile qui viennent souper (dire le nom du patriarche pour désigner la famille invitée) ! C'est le p'tit de chez qui çui-là? On les aime nos dires locaux !

    • Pascal le 04.11.2015 11:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Bechnatte

      C'est bien vrai! Et pour compléter vos connaissances rabattez - vous sur le "Dictionnaire historique du parler neuchâtelois et suisse romand" de W. Pierrehumbert. (Édition V. Attirer, 1926): un vrai plaisir pour les longues soirées d'hiver. Quand on commence on ne peut plus s'arrêter!!!

  • Une Femme le 04.11.2015 09:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Gardons nos racines d'ici

    Je vais panosser le couloir et ensuite monter au galetas ranger un peu le cheni qu'il y a. Franchement c'est bien plus poétique que le langage sms actuel des jeunes.

    • vive nous le 04.11.2015 14:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Une Femme

      trop drôle, je me retrouve et suis fière de lire encore ces mots de mes racines.

  • T.Durden le 04.11.2015 09:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non T'cheu

    On eu camber plus pouet mais redescendu heureux!