Valais

05 février 2012 14:07; Act: 06.02.2012 08:03 Print

«C'était extrêmement éprouvant»

Samedi après-midi, les remontées mécaniques de plusieurs stations valaisannes ont été paralysées par le froid. Un père, bloqué avec son fils de six ans, raconte son évacuation par hélicoptère.

Une faute?

Vingt à trente personnes se sont retrouvées coincées sur un télésiège à Siviez samedi après-midi, vers 16 heures, révèle «Le Nouvelliste». Les hélicoptères d'Air Glacier ont été appelés pour procéder à leur évacuation, «après 2h d'attente très pénibles», selon un skieur. Elles ont été ensuite conduites à l'hôtel de Siviez et aucune d'entre elles n'a été blessée. Un frein de secours, tombé en panne en raison des températures extrêmes, serait à l'origine du couac.

Présent sur le télésiège au moment de la panne un skieur témoigne : «Nous faisions partie d'une cinquantaine de clients bloqués sur les sièges, par -20 degré pendant presque 2 heures. Je vous assure que c'est extrêmement long, douloureux et éprouvant pour les nerfs. Après de longues minutes de tentative de réparation, TéléNendaz a finalement décidé de procéder à une évacuation des personnes bloquées à plus de 6m de hauteur par hélicoptère. Personnellement, j'étais bloqué avec mon fils de 6 ans. L'évacuation était très impressionnante mais délivrante.
TéléNendaz avait parfaitement orchestré l'opération. Nous avons été recueillis à l'Hôtel de Siviez puis transportés sur Nendaz.»


Du diesel gelé dans les moteurs

Le froid a également bloqué les télésièges de Grand-Conche, des Mosettes et le huit places de Crosets 2 durant environ deux heures. Selon le directeur de Téléchampéry-Les Crosets, Raymond Monay, cité par «Le Nouvelliste», le diesel des moteurs de secours a gelé.

De son côté, Télé-Torgon a aussi rencontré des problèmes au niveau des liaisons avec les Portes du Soleil et la Chapelle d'Abondance.

(20 minutes)