Valais

13 février 2019 14:48; Act: 13.02.2019 15:05 Print

«J'ai survécu 8 minutes sous une avalanche»

Un alpiniste a été surpris par une coulée de neige, mi-janvier, dans la région du Grammont (VS). Il s'en est sorti grâce à l'intervention rapide de ses amis et d'Air Glacier.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

«En 45 ans, j'ai fait environ 2000 randonnées à skis. Mais une telle chose ne m'était encore jamais arrivée. Ça m'a appris l'humilité», raconte mercredi à «20 Minuten» Raphael Wellig. L'alpiniste bernois de 54 ans a gravi le Grammont (VS) avec quatre amis, le 19 janvier dernier.

Le groupe a mis environ trois heures pour arriver au sommet de la montagne, qui surplombe le lac Léman et le Chablais. «Vers midi, il faisait beau et on profitait de la vue. Tout allait encore bien. Mais à peine trente minutes plus tard, je luttais pour ma survie.»

En redescendant vers la plaine, Raphael Wellig s'est éloigné de son groupe d'une dizaine de mètres pour voir comment se présentait la situation sur le flanc de la montagne. «Au moment de vouloir rejoindre mes amis, une avalanche s'est déclenchée juste au-dessus de moi. Je n'ai pas eu le temps de réagir.»

La coulée l'a emporté sur environ 200 mètres: «J'ai vu le ciel bleu, puis plus rien. J'ai dégagé un peu de neige pour pouvoir respirer, mais je n'ai pas cherché à lutter contre les masses de neige, pour garder mes forces. Juste avant de m'évanouir j'ai pensé à ma fille et à sa mère.» Malgré tout, le quinquagénaire n'a jamais perdu espoir que ses amis viennent le sauver.

Indemne

Selon ses collègues, Raphael Wellig était enseveli sous 1,2 mètre de neige lorsqu'ils l'ont retrouvé. «J'ai survécu huit minutes sous cette avalanche», raconte le Bernois, qui est très heureux de s'en être sorti. Il loue aussi les efforts d'Air Glacier, arrivé rapidement sur les lieux. Quand les secouristes l'ont pris en charge, sa température corporelle avait chuté à 34,8 degrés. «Ils m'ont transporté à l'hôpital de Monthey, où on m'a dit que je m'en étais tiré indemne.»

Contactée, la police cantonale valaisanne confirme qu'une personne a été prise dans une avalanche, le 19 janvier dernier, avant d'être sauvée et prise en charge par les secours.

(qll/ofu)