16 août 2007 17:37; Act: 16.08.2007 17:41 Print

"La Liberté" gagne un procès contre le Mouvement raélien

Fribourg/Vevey - «Contre Raël, la victoire de la vérité», titre jeudi l'éditorial du quotidien fribourgeois «La Liberté».

Une faute?

Le journal annonce avoir gagné le procès que lui avaient intenté la secte et deux de ses «anges» devant le Tribunal de l'Est vaudois à Vevey (VD). Ils devront lui verser 6.080 francs de dépens.

En avril 2005, une enquête de «La Liberté» avait mis en évidence les liens entre deux des organisatrices des «Cafés féminité» à Lausanne et la secte. En outre, «se fondant sur le discours raélien, elle a apporté les preuves de l'engagement de la secte pour le clonage et l'eugénisme», a relevé le rédacteur en chef Louis Ruffieux.

Les deux organisatrices des «Cafés féminité», qui réclamaient 15.000 francs à titre de tort moral, ont été totalement déboutées. Elles sont des disciples du gourou Claude Vorilhon, Raël, qui prétend avoir une ascendance extraterrestre et préparer le retour sur la Terre des petits hommes verts.

Le Mouvement raélien avait déjà été débouté par le Tribunal fédéral dans une action contre le quotidien fribourgeois en 1998. «La Liberté» lui avait refusé un droit de réponse après avoir écrit que la secte «prône théoriquement dans ses écrits la pédophilie et l'inceste».

AP